L’eau d’érable coule dans les milliers d’érablières québécoises du Québec et nous pouvons affirmer que la saison des sucres 2020 promet de passer à l’histoire ! Pour les Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), qui célèbrent le 30e anniversaire de la création du Plan conjoint en acériculture, 2020 sera l’occasion de célébrer l’érable aux quatre coins de la province.

De gauche à droite : Jonatan Julien, ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale suppléant ; Marie-Ève Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional ; Claudette Samson, acéricultrice dans la région de Québec ; Francis Lessard, producteur acéricole région Chaudière-Appalaches–Beauce–Lotbinière, André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, et Serge Beaulieu, président des Producteurs et productrices acéricoles du Québec

Pour l’occasion, les Producteurs et productrices acéricoles tenaient à raconter leur histoire et celle de notre patrimoine, afin de la faire connaître au plus grand nombre. C’est ainsi qu’est né le livre Si l’érable m’était conté : 1920 – 2020, 100 ans d’acériculture au Québec. Il raconte une histoire de passion et la réalisation du potentiel d’un produit dont le Québec est le premier producteur mondial. Comme le mentionne Serge Beaulieu, président des PPAQ depuis 2007, « [s]i devenir producteur acéricole à temps plein et en faire sa profession était presque impossible à imaginer des années 1950 aux années 1980, il existe maintenant, en 2020, de nombreuses régions au Québec où l’acériculture est devenue la principale production agricole. L’acériculture représente aujourd’hui 10 500 emplois à temps plein au Québec et 600 M$ pour l’économie d’ici. Le travail collectif des acériculteurs et acéricultrices et celui de toute une filière permettent de créer un environnement stable pour l’industrie acéricole. » On l’oublie souvent, mais l’acériculture fait non seulement partie de nos traditions et de notre terroir, mais elle constitue aussi un fleuron de l’industrie agroalimentaire québécoise.

 Le Québec, leader mondial de la production de sirop d’érable

  • Le Québec assure 72 % de la production mondiale de sirop d’érable ;
  • Le sirop d’érable du Québec, qui est exporté dans plus de 60 pays, génère 450 M$ en exportation ;
  • L’industrie acéricole québécoise compte 11 300 acériculteurs (24 % sont des acéricultrices) répartis dans 7400 entreprises acéricoles ;
  • Dans la région Chaudière-Appalaches–Beauce–Lotbinière, on compte 1195 entreprises acéricoles, pour une production d’une valeur de 52 M$.

 

Source : Hélène Normandin