Il est toujours intéressant de prendre un peu de recul relativement au marché immobilier. J’aime faire ce bilan en début d’année, sachant cependant qu’il n’est pas toujours un bon indicateur de l’avenir ! En effet, l’an 2017 s’est terminé sur une note mi-amère. Ce marché moyen a connu un ralentissement important en fin de course alors qu’on prévoyait une tendance baissière en 2018.

Les propriétaires qui n’avaient pas vendu en 2017 ont, pour la majorité d’entre eux, décidé d’attendre de meilleurs jours et il y a eu peu de nouvelles inscriptions. Cela a causé une situation de rareté en matière d’offre de propriétés, particulièrement au bord de l’eau, mais aussi dans Stratford et Disraeli. Les acheteurs avaient peine à trouver ce qu’ils cherchaient. En fait, je n’avais pas vu cela depuis mon arrivée à Stratford en 2001. Un véritable marché de vendeurs, une mini-bulle immobilière pour la région. Il y a eu moins de ventes en 2018, mais les prix ont beaucoup augmenté ! Nombreux sont les propriétaires qui ont reçu des offres d’achat multiples — phénomène assez rare habituellement. Cette situation a créé des conditions de surenchère et rendu beaucoup de vendeurs très heureux. Le déséquilibre dans le ratio vendeurs-acheteurs en est la cause. Un ratio équilibré est d’environ 1 acheteur par 10 vendeurs. Dès que le ratio de vendeurs s’accroît, les prix baissent et, lorsqu’il descend, les prix augmentent. Plus le déséquilibre est grand, plus grand est aussi son impact.

Il était impossible de prévoir ce phénomène en début d’année, car aucun des facteurs économiques n’était vraiment différent par rapport à 2017. C’était strictement la rareté des propriétés offertes sur le marché qui était responsable de la situation. C’est une des raisons qui expliquent pourquoi les courtiers recommandent de s’inscrire tôt en saison, alors qu’il y a peu de vendeurs et beaucoup d’acheteurs, et aussi de surveiller l’évolution des nouvelles inscriptions, car un ajustement de prix peut être nécessaire pour rester compétitif ! Faites affaire avec un professionnel de l’immobilier : vous serez gagnant !