Créée en marge de la problématique découlant de la fermeture du pont de la Rivière-Sauvage, la pétition contenant 340 signatures demandant sa sécurisation et sa protection a été déposée à l’Assemblée nationale du Québec, le 12 juin 2013, par le député de Mégantic M. Ghislain Bolduc.

Par ailleurs, en date du 30 mai, un accusé de réception en provenance du bureau du ministre des transports, M. Sylvain Gaudreault, est parvenu aux responsables de la démarche dont M. Marc Deslauriers de Sainte-Praxède afin de les informer que le dossier avait été confié au conseiller politique du ministre, M. Jean-Louis Tadone.

Enfin, la direction de l’Estrie du ministère des Transports a fait savoir, dans une autre communication datée du 14 août dernier, que le pont construit en 1916 « est inspecté annuellement par les équipes du ministère et qu’il est encore à ce jour considéré en bon état ». Des travaux d’entretien sur la ferme métallique et le platelage du pont sont prévus à moyen terme.