Un autre honneur vient de rejaillir sur Les Programmes circassiens Cirque ADODADO et l’École de Cirque de la Polyvalente de Disraeli. En effet, afin de combler un poste devenu vacant, les membres du Conseil d’Administration d’En Piste ont opté pour le responsable des Programmes circassiens à la Polyvalente de Disraeli, M. André Garon, confirmant par ricochet le Programme de cirque de la Polyvalente de Disraeli comme un organisme de formation reconnu et non seulement une organisation de loisirs.

André Garon
André Garon

En Piste, qui existe depuis 1997, rassemble les professionnels et les organismes en arts du cirque et travaille à mettre en place les conditions favorables au développement du secteur à l’échelle du Canada. Pour André Garon, l’offre de se joindre à l’organisme qui voit au développement du cirque tombe à point puisqu’il avait déjà reçu, lors d’une rencontre des Commissaires de la Commission Scolaire des Appalaches en mars 2015, leur aval pour travailler sur l’étude de faisabilité d’un bâtiment dédié aux arts du cirque. En outre, cette nomination en fait un membre de l’équipe qui travaillera à faire reconnaître auprès du Ministère de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le cirque comme étant la cinquième forme d’art enseignée dans les écoles du Québec. De par le fait même, cette reconnaissance du cirque mènerait à la création du premier programme de cirque-études reconnu par le MEESR au Québec tant dans le secteur public que privé. Un autre mandat rattaché à ce dernier était d’essayer d’obtenir le statut d’ « École Préparatoire » en cirque auprès du Ministère de la Culture et des Communications.

Entré en fonction le 5 janvier prochain, André Garon dit vouloir concentrer son action sur la formation et la reconnaissance du cirque comme cinquième forme d’art enseignée dans les écoles du Québec. Le dossier visant la normalisation du statut «école de cirque» sera éventuellement l’un de ceux qu’il pilotera.

Lui-même ancien élève de l’EPD, André Garon aura donc ce plaisir de travailler au niveau des plus hautes instances du développement des arts du cirque tant au Canada qu’au niveau international. Félicitations!