surete-policeLa Gendarmerie royale du Canada, la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal ont dressé un bilan des activités réalisées en lien avec l’alerte AMBER du Québec. Ils invitent le public à télécharger l’application Alerte AMBER QC, qui sera disponible en version anglaise sous peu.

Depuis son implantation au Québec en 2003, l’alerte AMBER a été déclenchée à dix reprises. Dans chacun des cas, elle a permis de retrouver l’enfant disparu.

« Lors de l’enlèvement de notre fille, la transmission de l’alerte AMBER sur les médias sociaux a joué un rôle essentiel. Ça a permis de rejoindre tous ceux qui étaient en ligne ce soir-là. » a affirmé Mme Mélissa Mc Mahon, mère de la petite Victoria qui a été retrouvée en mai dernier, à Trois-Rivières, à la suite du déclenchement de la dernière alerte AMBER.

Le sergent Jean-Charles Benoit, l’un des deux coordonnateurs de l’alerte AMBER à la Sûreté du Québec s’est dit « confiant que la mise en place d’outils qui misent sur les nouvelles technologies va contribuer à alerter plus rapidement la population lors de l’enlèvement d’un enfant. »

Soyez informé, téléchargez l’application Alerte AMBER QC

L’application Alerte AMBER QC, dont la version française a été lancée en juillet dernier, sera disponible en anglais dans les prochaines semaines. Depuis son lancement, l’application a déjà été téléchargée par près de 30 000 personnes. Grâce à ce nouvel outil, les policiers peuvent diffuser rapidement à un plus grand nombre de personnes des informations cruciales par géo localisation lorsqu’un enfant est enlevé.

Le public est donc invité à télécharger l’application et à adhérer aux autres outils mis à leur disposition :

Page Facebook de l’alerte AMBER du Québec : www.facebook.com/AlerteAMBERQC
Compte Twitter @sureteduquebec : www.twitter.com/sureteduquebec
Compte Twitter @SPVM : www.twitter.com/spvm
Alertes par messagerie texte : www.ambersansfil.ca
Pour plus d’information sur l’alerte AMBER du Québec ainsi que pour accéder à des conseils de prévention destinés aux parents et aux enfants, le public est invité à visiter le www.alerteamber.ca.

L’application Alerte AMBER QC est le fruit d’un travail d’une année réalisé par le Comité directeur de l’alerte. Ce comité est composé de représentants de la Gendarmerie royale du Canada, de la Sûreté du Québec et du Service de police de la Ville de Montréal. L’alerte AMBER du Québec bénéficie de l’appui de nombreux partenaires des secteurs publics et privés ainsi que d’organismes à but non lucratif.

L’acronyme AMBER signifie Alerte médiatique but: enfant recherché, mais est aussi un hommage à Amber Hagerman, une enfant de 9 ans dont l’enlèvement au Texas en 1996 a mené à la création de la toute première alerte AMBER.

Source : Sûreté du Québec