À la mi-décembre, douze jeunes, 3 filles et 9 garçons,  âgés de 14 à 20 ans, ont eu la chance de participer à une formation visant à les initier aux bonnes pratiques de la traite des vaches à la ferme Éric Lessard d’East Broughton. Les participants n’étaient pas tous issus d’une entreprise agricole, mais tous démontraient un intérêt pour l’agriculture.

Un des douze Jeunes trayeurs en apprentissage

La croissance du nombre de demandes reçues par le Centre d’emploi agricole de la région démontre que les producteurs laitiers font face à une rareté de main-d’œuvre. Le projet de formation « Jeunes trayeurs » a donc  été mis sur pied dans le but d’aider à contrer cette pénurie.  L’objectif à court terme est de permettre aux producteurs de recruter une main-d’œuvre occasionnelle  en mesure d’effectuer adéquatement  le travail de traite, le soir et les fins de semaine tout en permettant à des jeunes d’occuper un premier emploi, de valoriser les professions du secteur agricole et de créer une relève potentielle.

Cette première formation en Chaudière-Appalaches a été offerte gratuitement aux jeunes participants dans la MRC des Appalaches grâce à l’appui de Financement agricole Canada.  Le projet est chapeauté par le Collectif en formation agricole et mis sur pied l’an dernier par le Service aux entreprises du Centre-du-Québec. Dans le contexte que l’on connaît, nous devions reproduire cette bonne idée dans la région », révèle Mme Sandy Roy, répondante en formation agricole pour le Collectif en formation agricole de la Chaudière-Appalaches.