Ainsi que prévu dans ses statuts, la corporation du journal communautaire Le Cantonnier a tenu son assemblée générale annuelle dans la soirée du 23 mai dans la salle du CERD à Disraeli. Voilà un exercice qui permet aux gestionnaires de rendre compte des activités de l’année et de déposer les états financiers de l’organisme en présence des membres.

En ouverture, la présidente Mme Diane Morneau a invité les gens présents à observer une minute de silence en mémoire des victimes de l’attentat de Manchester en Angleterre. Puis, ce fut le déroulement habituel.

Voici la composition du conseil pour la prochaine année : dans l’ordre habituel : Sylvie Veilleux(Stratford); Jean-Claude Fortier (Disraeli); Gérard Declerck/vice-prisident (Lambton); Jacqueline Demers/secrétaire (Ste-Praxède); Diane Morneau/présidente (Disraeli); Fernand Tougas (Disraeli); Steven Laprise (St-Jacques-le-Majeur); Dominique Turcotte/trésorier (Disraeli). Absent lors de la prise de photo : Gaston Nadeau (St-Joseph-de-Coleraine).

Rapport des activités
Le Cantonnier fut publié à onze reprises au cours de la dernière année en plus d’avoir publié pour la 8e fois le cahier spécial de l’ARGLST en juin.  Le site web gagne en fréquentation et en rayonnement. Les gestionnaires réunis en conseil ont tenu 11 séances de travail.

Plus de 80 annonceurs ont fait confiance  au Cantonnier; ce faisant, tout en livrant leur message aux lecteurs, ils ont supporté la cause du média qui perdure à la satisfaction des gens de la région desservie.

Le membrariat fut à nouveau une réussite avec l’enregistrement d’au-delà de 600 membres réguliers et de quelque 100 membres corporatifs lors de la campagne printanière annuelle d’inscription.

Au niveau de la correction, une dizaine de bénévoles assidus réalisent mensuellement l’exercice de vérification des textes alors qu’une vingtaine d’autres assurent la première étape de la livraison (encartage-mise en boîte pour l’envoi postal).

Le Cantonnier a de nouveau réuni ses bénévoles lors de deux rassemblements récréatifs (fête champêtre en juillet et soirée/soirée de Noël en début de décembre). Par ailleurs, les Chevaliers de Colomb de Disraeli ont de nouveau servi son déjeuner d’avril au profit de la cause du journal.

 États financiers
Le dernier exercice s’est terminé avec un léger excédent (853$) alors que les dépenses se sont élevées à environ 134 495$. Les revenus provenant de toutes sources totalisent 135 348$. Bon an mal an, mois après mois, Le Cantonnier demeure vivant et confiant grâce à deux grands facteurs qui sont le bénévolat d’une belle équipe d’une trentaine de personnes laquelle trouve le moyen de se renouveler d’une part, et l’appui du milieu qui se traduit par l’intérêt des lecteurs , le membrariat, et la contribution des annonceurs d’autre part. Bravo!