Le Cégep de Thetford innove une fois de plus pour se démarquer et attirer de la clientèle en ses murs. Le Cégep est fier d’annoncer que dix entreprises de la région de Thetford, de la Beauce et des Bois-Francs unissent leurs forces aux siennes afin de répondre à la problématique de recrutement que vit le Cégep, mais aussi les entreprises pour les postes spécialisés.

Concrètement, l’entreprise participante de ce projet s’engage à parrainer et à financer en partie ou en totalité les frais d’études de sa future main-d’œuvre. En échange, l’étudiant participant s’engage à travailler pour l’entreprise participante pendant ses études et, selon l’entente, pendant une période minimale après l’obtention de son diplôme.

Pour le directeur général du Cégep de Thetford, ce projet nommé Adéquation Formation-Emploi est novateur et porteur de sens. « Le Projet Adéquation Formation-Emploi, c’est une façon différente de former des techniciens. Il nous permet d’aller chercher une clientèle qui, autrement, n’aurait probablement jamais entrepris d’études collégiales. Le Cégep de Thetford a la volonté de se distinguer dans ce qu’il entreprend et ce projet en est un bel exemple. »

Ce projet est tout aussi avantageux pour les entreprises participantes. Elles ont la chance de sélectionner à l’avance leurs futurs employés, de les former selon leur propre culture d’entreprise, en plus de favoriser l’attraction et la rétention de personnel au sein de leur entreprise. Selon Stéphanie Couture, responsable des ressources humaines chez Convoyeur Continental, « un tel projet représente une formule gagnante qui répond aux besoins de toutes les parties. En plus de permettre l’attraction d’une nouvelle clientèle pour ces programmes où les besoins du marché du travail sont criants, c’est l’occasion pour nous de nous impliquer dès le début de la formation de ces étudiants et ainsi faciliter l’intégration de leurs acquis dans un contexte d’emploi directement lié à leur domaine d’études. Pour nous, il s’agit d’un investissement pour bâtir une relève solide et hautement qualifiée. »

Actuellement, dix entreprises participent à ce projet : Convoyeur Continental, Techno Pieux, Groupe Castech/Plessitech, Machinex, DSD International, Les Industries Riopel, Groupe Beaubois, Comact, PHL ainsi que GRYB. Ce projet vise principalement les métiers en lien avec les programmes d’études suivants : techniques de génie mécanique, technologie de l’électronique industrielle, techniques de génie du plastique, techniques de l’informatique et technologie minérale.

Source : Édith Jacques