Bien qu’elle fut de courte durée, la dernière saison de compétitions en athlétisme a vu le lanceur de marteau disraelois Joey Lussier s’illustrer de belle façon. En effet, ce dernier a terminé à trois reprises en première position et a décroché le deuxième rang à une quatrième occasion.

Le Disraelois Joey Lussier s’est illustré au lancer du marteau.

Il a d’abord ouvert sa saison le 17 juillet, au PEPS de l’Université Laval, en brisant la barrière symbolique des 60 m en projetant l’engin de 16 lb à 60,04 m. Il signait donc une première victoire par près de deux mètres. Ce record personnel lui permettait d’accéder au septième rang du classement de l’histoire de l’athlétisme québécois dans cette épreuve. Le 1er août, toujours au même endroit, il réalisait une performance de 59,65 m lui permettant de l’emporter à nouveau par plus de deux mètres. C’est à l’Université de Sherbrooke, le 15 août, qu’il enregistrait sa victoire la plus facile en réalisant une performance de 59,38 m, soit plus de 8 m de son plus proche rival. Le 21 août, il mettait fin à sa courte saison, là où elle avait débuté, en prenant le deuxième rang en vertu d’une performance de 58,69 m. Il concédait ainsi la première place par seulement 76 cm de moins que l’athlète ayant décroché la première position.

Bien qu’il y ait eu peu de compétitions au Canada au cours de l’été, Joey occupe donc le deuxième rang au classement national de l’épreuve. Somme toute, sachant que sa préparation a été grandement affectée par le confinement à partir de la mi-mars et par l’interdiction de reprise de l’entraînement jusqu’en mai, Joey se disait très satisfait de sa courte saison puisqu’il avait atteint son principal objectif pour 2020, soit celui de briser la marque des 60 m.