Si, par exemple, vous remarquez la présence de condensation d’eau sur les fenêtres et les murs, il est temps d’agir ! Ce phénomène est propice à la formation de moisissures et à la prolifération d’acariens et de blattes, contribuant à la détérioration de la qualité de l’air.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’un taux d’humidité excessif : une mauvaise conception, un entretien déficient du bâtiment ou vos habitudes de vie peuvent être en cause.

Pour éviter d’éventuels problèmes, il faut d’abord savoir reconnaître les sources d’humidité dans votre logement. Voici les plus courantes : l’utilisation de la douche et du bain ; la cuisson des aliments ; la présence de plantes en grande quantité ; une quantité importante de vêtements mouillés ; un logement surpeuplé en période hivernale, les fenêtres fermées.

Voici quelques conseils simples de la Société d’habitation du Québec (SHQ).

Aération et ventilation
Lorsque le temps le permet, ouvrez les fenêtres pour faire circuler l’air. Mettez la hotte ou les ventilateurs en marche lorsque vous cuisinez, faites la lessive ou la vaisselle, lorsque vous utilisez la douche et la baignoire, et même lorsqu’un grand nombre de personnes se trouvent dans le logement. Apprenez à utiliser l’échangeur d’air selon les saisons afin d’assurer un apport d’air frais et une circulation adéquate.

Entretien ménager
Un moyen efficace de conserver un environnement sain consiste à nettoyer les murs, les plafonds, les grilles de ventilation, les rideaux de douche, etc. Ces mesures permettent également de détecter des traces d’infiltration d’eau ou de moisissures qui pourraient se trouver derrière les meubles et les cadres ou dans les garde-robes.

Autres conseils
Laissez un espace de 5 cm derrière les meubles adossés aux murs extérieurs pour faciliter la circulation de l’air et la diffusion de la chaleur ; évitez d’accumuler trop d’objets et de meubles dans les pièces et les placards ; ouvrez les rideaux pour permettre à l’air chaud de la pièce de réchauffer le vitrage ; au sous-sol ou au demi-sous-sol, utilisez un déshumidificateur en été et assurez-vous d’en nettoyer le bac régulièrement ; au sous-sol, enlevez les articles qui absorbent l’humidité (boîtes de carton, tapis, journaux, vêtements, etc.).

Pour information, visitez le site de la SHQ au « www.habitation.gouv.qc.ca ».

Source : SHQ