Pour pelleter en toute sécurité, voici quelques conseils pratiques pour vous aider. Tout d’abord, choisissez une pelle légère avec un manche ergonomique courbé. Idéalement, votre pelle est en plastique ou en aluminium et de type pousse-neige. Son manche doit être suffisamment long pour que vous n’ayez pas à vous pencher pour travailler, mais ne doit pas dépasser vos épaules.

La bonne méthode :

  • Poussez la neige au lieu de la soulever. Pour la lancer, soulevez seulement la quantité que vous pouvez transporter, et déplacez vos pieds dans la direction souhaitée et ne lancez jamais la neige plus haut que la hauteur de vos épaules. Les mouvements de flexion-extension et de rotation causent une très grande tension sur les disques intervertébraux et les ligaments. Les entorses lombaires et les hernies discales peuvent survenir suite à ces mouvements.
  • Forcez avec vos cuisses plutôt qu’avec votre dos. N’oubliez pas de plier les genoux, de toujours garder le dos bien droit et de tenir la pelle près de votre corps.
  • Ne tournez pas le tronc et ne lancez jamais la neige par-dessus votre épaule ou sur le côté.

Les bons trucs

  • Ne laissez pas la neige s’accumuler. Pelletez de petites quantités plutôt que d’attendre la fin d’une tempête.
  • Déliez les articulations et activez la circulation : prenez entre 5 et 10 minutes pour vous échauffer avant de débuter. Ensuite, marchez sur place, faites des flexions latérales du tronc et des flexions du dos.

Vous ressentez de l’inconfort ou vous avez mal suite à votre séance de pelletage ?  N’ignorez pas une douleur qui persiste, elle pourrait devenir chronique.

Source : Association des chiropraticiens du Québec