La Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale est célébrée chaque année le 21 mars, depuis 1966.

Le 24 juin, c’est la Fête nationale de TOUS les Québécois et Québécoises, de TOUTES les origines, mais d’une seule race, LA RACE HUMAINE ! L’humanité magnifique se décline en d’innombrables teintes de jaune, de brun, de blanc, s’exprime en paroles, en chants et en musiques d’une infinie créativité et nous présente des visages tantôt lisses et satinés, tantôt burinés et marqués par la vie, mais toujours émouvants de vérité.

En juin, le racisme a frappé chez nos voisins du Sud, nous rappelant qu’il est bien présent partout sur notre planète, ici comme ailleurs. Cette haine de la différence est incompréhensible, inacceptable, car la diversité des cultures, des ethnies, des façons de porter le regard sur le monde constitue, d’abord, une richesse des plus constructive, puis une source inestimable d’évolution et d’adaptation. Des hommes et des femmes se sont levés en grand nombre pour crier, puis décrier cette horreur insensée. Cela nous réconforte.

Alors, profitons de la Fête nationale du Québec pour se connaître et se reconnaître comme des humains, comme des personnes. Que notre fête nationale soit l’occasion de célébrer les diversités dans la complémentarité, tous unis dans notre humanité.

Les rédacteurs en chef,
Jacques Beaudet et Yves Lirette