Ce texte ne se veut absolument polémique. Il ne désire qu’apporter un éclairage nouveau sur cette saga entourant le changement du nom Disraeli Paroisse.

Nous sommes tous réfractaires au changement. Peu importe la raison souvent. Je suis issu de ce milieu, Disraeli Paroisse. Je ne compte plus les générations de mes ancêtres qui vécurent sur ce territoire. Cependant, à cette époque, la campagne l’emportait sur la ville par le nombre d’habitants. Disraeli Village n’était qu’un hameau qui pratiquait l’élevage et la culture sur une très petite échelle. Ce n’était pas pour s’enrichir mais pour survivre à une époque où les services sociaux comme l’aide sociale n’étaient pas encore nés. La campagne en menait large à ce moment. Dans le bon sens du terme. Mais les temps ont changé.

Nous n’avons jamais vécu de grands changements politiques qui ont tout bouleversé comme ce fut le cas dans certains pays. Je fais allusion ici à la Russie des tsars qui disparut à la Révolution de 1917 pour renaître avec la perestroika de Gorbatchev. […]

Aussi en Afrique, le Congo au cours des révolutions qui suivirent son affranchissement des colons européens, devint le Zaïre. En des temps moins troublés, il reprit son ancien nom, celui du fleuve majestueux qui le traverse, le Congo. Le même phénomène s’est produit en Asie. Qui se rappelle de Siam devenu la Thaïlande?

Encore quelques exemples pour conforter mon idée. En Ontario, lors de la première guerre mondiale, une ville qui s’appelait Berlin fut rebaptisée Kitchener afin de la dissocier de la capitale allemande. Beaucoup plus proche de nous, comment s’appelait Thetford Mines à la fin du X1Xe siècle? Kingsville? Comment s’appelait le boulevard de cette même ville? Smith?

Je ne veux toujours pas me buter à ceux de mes concitoyens qui veulent conserver le nom actuel au risque d’embarrasser parfois les visiteurs ou les commerçants qui se rendent chez nous car cela les honore de vouloir garder un patrimoine hérité des ancêtres.

Alors, devant ces quelques exemples, le nom Bellerive est une fleur de plus plantée sur le parterre de notre belle région si riche en trésors naturels. Alors, qu’en pensez-vous?

Léonard Bolduc