La nouvelle équipe féminine de hockey du Cégep de Thetford, qui évoluera à compter de l’automne au sein de la tout aussi nouvelle division 2 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), a trouvé celui qui présidera à ses destinées. En effet, les dirigeants de l’établissement ont arrêté leur choix sur Benjamin Savard, qui deviendra donc le premier entraîneur-chef de l’histoire de l’équipe.

Les responsables thetfordois n’ont ainsi pas perdu de temps pour désigner leur homme de confiance puisque cette nomination survient moins de deux mois après l’annonce de l’adhésion de l’équipe à la division 2 qui verra le jour pour la saison 2020-2021. D’ailleurs, le nouvel entraîneur a déjà pu se familiariser avec l’organisation des Filons et quelques-unes des joueuses qui composeront la première édition de l’équipe à l’occasion d’un précamp qui s’est tenu au retour des fêtes.

Benjamin Savard, entraîneur de la première équipe de hockey féminin du Cégep de Thetford

En arrêtant leur choix sur Benjamin Savard pour diriger l’équipe, qui établira domicile au Campus de Lotbinière, les autorités du Cégep ont mis la main sur un entraîneur passionné qui a travaillé à divers niveaux au cours des dernières années et qui est actuellement responsable du programme sport-études hockey féminin sur la rive nord de Québec.

Le responsable des sports au Cégep de Thetford, Alain Rajotte, connaît bien celui à qui il remet les rênes de l’équipe et il est persuadé que celle-ci sera entre bonnes mains. « Benjamin est un entraîneur structuré et orienté sur le développement des joueuses. C’est un passionné avec d’excellentes connaissances du hockey et j’ai été impressionné par sa vision globale et sa capacité à communiquer. Son leadership est aussi un point fort. Il aime travailler en équipe et il est ouvert aux nouvelles idées. Martin Bernard sera son entraîneur-cadre tandis que je serai là pour partager mon expérience avec lui, s’il en ressent le besoin. J’ai d’ailleurs noté, lors de la journée d’essai, qu’il établit facilement le contact avec les joueuses », conclut M. Rajotte, convaincu que l’équipe connaîtra du succès sous les ordres de Benjamin Savard.

Source : Mario Royer