Une bursite correspond à l’inflammation d’une bourse, un petit sac rempli de liquide qui sert à lubrifier l’espace entre les tendons et les os et à limiter la friction entre eux. Il y a plusieurs bourses à la hanche, mais la bourse trochantérienne est la plus souvent en cause. Elle est plus fréquente chez les femmes et les sportifs.

Le principal symptôme est la douleur latérale de la hanche, quelquefois postérieure irradiante parfois au genou. Celle-ci s’aggrave à l’activité, à la pression, à la position de sommeil sur le côté atteint, aux jambes croisées. Enflure, rougeur, chaleur et boiterie peuvent être observées.

Causes :
Une chute sur la région de la hanche, des mouvements répétitifs comme marcher ou courir de manière excessive, pression prolongée excessive sur la hanche, certaines infections comme la goutte et l’arthrite, déséquilibre musculaire, tendinite calcifiante.

Traitements :
Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et glace, arrêt temporaire de l’activité ou de l’exercice fautif, modalités comme les ultrasons, le courant interférentiel et TENS, la thérapie manuelle et les techniques de mobilisation, des exercices thérapeutiques afin de corriger tout déséquilibre musculaire et postural.

Conseils :
Éviter les activités et les positions pouvant aggraver la blessure, comme s’étendre sur le côté douloureux, marcher ou courir de manière excessive.

L’utilisation controlatérale (côté opposé à la hanche blessée) d’une canne peut s’avérer utile dans les cas aigus ou irritables de bursite trochantérienne.

 

Avatar
Latest posts by Josée Veilleux, trp. (see all)