Chronique Historique

Chronique historique : Souvenirs de novembre

Tout d’abord, souvenons-nous de nos soldats : Georges De Montigny (armée), Anatole Dusseault, Théobald Fecteau, Gérard Morin, Léonard Rivard (armée), Patrice Roy, Renald Simoneau et Jean-Marie Tessier (Royal Canadian Ordonnance Regiment). Théobald Fecteau et son épouse Françoise Chouinard en 1947 Puis, souvenons-nous : De la corvée au cimetière pour y planter une quarantaine de pins le 2 novembre 1889 ; De l’installation du téléphone local le 17 novembre 1911 ; Du Te deum chanté à l’église, comme partout dans la province, afin de remercier Dieu…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique : Octave Lizotte, pionnier de la première heure

Par Jean-Claude Fortier et Michel Goulet En lisant des textes écrits par monsieur Henri Doyon et son épouse, parus dans l’édition des années 1950 du Courrier de Wolfe et d’autres journaux de la région, notre attention a été portée sur des articles relatant la vie de M. Octave Lizotte, un intéressant personnage venu s’établir dans notre municipalité dès les tout débuts et qui y est resté jusqu’à son décès en 1956. Le récit qu’il…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique : « Rêve d’institutrice »

Ma grand-mère maternelle, née en 1901, a été longtemps institutrice et elle fut l’une de celles qui ont enseigné dans une école de rang. Voici un texte qu’elle a écrit et qui fut publié il y a très longtemps, ayant pour titre « Rêve d’institutrice ». École du 4e rang Nord Toute droite devant son pupitre, l’institutrice dicte par phrases lentes et accentuées. En face d’elle, des têtes blondes et brunes inclinées…
Lire la suite...
Chronique Historique

École polyvalente de Disraeli : Déjà 50 ans…

En 1964, dans la foulée du rapport Parent, le gouvernement libéral de Jean Lesage met de l’avant un changement en profondeur de tout le système scolaire de la province. Le monde de l’éducation est transformé de la maternelle à l’université. Ce sera la création du ministère de l’Éducation en 1964, les débuts des polyvalentes, des cégeps et du réseau de l’Université du Québec. Dorénavant, les classes seront mixtes et l’enseignement secondaire…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: Quels beaux étés c’étaient !

La Société d’histoire de Beaulac-Garthby vous souhaite un bel été et vous présente quelques photos des étés d’antan ! Garthby Croix souvenir du naufrage de 1905 à Garthby au lac Aylmer : rév. Gignac, abbé Hector Codère, Eug. Codère, Wilfrid et Damasse Massé Chalet flottant Smith Club Montmartre à Garthby Quai Curé Wilfrid Carrier à la pêche Voile sur le lac Aylmer en 1900
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: Une belle d’autrefois encore présente chez nous

L’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, survenu le 15 avril dernier, a ravivé, partout dans le monde, un sentiment d’attachement à l’égard de ce que l’on appelle le patrimoine bâti. Chez nous, comme ailleurs, on retrouve des gens qui veulent conserver le souvenir de ces bâtisses d’exception qui ont marqué leur enfance et attiré l’admiration des concitoyens autant que des visiteurs par la qualité de leur construction et la finesse…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: Paroisse Saint-Charles-Borromée de Beaulac-Garthby (conclusion)

Pour terminer la série d’articles sur l’histoire de la paroisse Saint-Olivier de Garthby, devenue Saint-Charles-Borromée puis Saint-André-Bessette, je m’attarderai sur les réalisations des prêtres curés de 1937 à nos jours. Débutons par l’abbé Edgar Parent (1937-1947). Il est le témoin de la construction de la première salle paroissiale, des rénovations à l’église, de la fixation en 1943 des tarifs pour les mariages dans tout le diocèse (1re classe 40 $, 2e classe 25 $, 3e classe…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: L’industrie des boissons gazeuses à Disraeli

Les années 1940-50 ont été marquées, chez nous comme ailleurs, par une période de prospérité économique créatrice des débuts de la société des loisirs. De nouvelles habitudes sont alors apparues ; ce fut le cas, entre autres, de la consommation de liqueurs douces qui a connu une grande popularité à cette époque. Des usines d’embouteillage de boissons gazeuses apparaissent partout dans la province. L’usine de la rue Jacques-Cartier (marque Melody). À l’avant-plan,…
Lire la suite...
Chronique Historique

Paroisse Saint-Charles-Borromée de Beaulac-Garthby (4e partie)

De septembre 1892 à octobre 1936, c’est l’abbé Wilfrid Joseph Carrier qui dirige la paroisse. Arrivé à l’âge de 27 ans, il exercera son ministère pendant 45 ans. Ce fut une période marquante pour les habitants des villages de Beaulac et de Garthby. Wilfrid Carrier, prêtre Pour lui, tout débute par le changement de nom de la paroisse. Un décret de Mgr Larocque de Sherbrooke remplace le nom de paroisse « Saint-Olivier » par…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: La construction de l’église Sainte-Luce de Disraeli

On parle beaucoup présentement du vieillissement de l’église Sainte-Luce, de tous les problèmes qui y sont reliés, et même de son avenir en tant que bâtiment religieux. La Société historique souhaite, par ce texte, faire connaître aux lecteurs de la région les principales étapes qui ont marqué sa naissance en 1925. Louis Napoléon Audet, architecte, 1881-1971 C’est à la suite de l’incendie de la première église Sainte-Luce, survenue le 25 avril 1924,…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: Dans le bon vieux temps, ça se passait de même !

Les membres de la Société d’histoire de Beaulac-Garthby tiennent à souhaiter, par le biais de ces photos hivernales, un merveilleux temps des Fêtes à tous les lecteurs et à toutes les lectrices de la chronique historique du Cantonnier ! Carte de souhaits du magasin J. H. Dionne, 1903 Carriole de Gaston Lafrance Fête de Noël au club social Montmartre Carte de Noël reçue par la famille Rivard Carriole de la famille…
Lire la suite...
Chronique Historique

Chronique historique: Un mini manège militaire à Disraeli 1914 – 1918

Le 11 novembre dernier, partout en Occident, on célébrait le centenaire de l’Armistice qui a mis fin à la 1re guerre mondiale. Cette paix, signée le 11 novembre 1918 à 11 h, à Rethondes en France, terminait quatre années d’une guerre particulièrement désastreuse entre les pays de la Triple Entente (France, Grande-Bretagne et Russie). Le contingent canadien faisait partie de l’armée britannique. Les États-Unis sont intervenus en 1917. Les opposants étaient…
Lire la suite...