Suite à la présentation du budget de l’année 2016, voilà que l’inquiétude persiste. Plusieurs résidents de Saint-Julien ont connu au printemps d’importants désagréments en raison des problèmes d’entretien de certaines routes. Ces manquements sont-ils dus à un manque d’argent ou à un manque d’expertise?

Nous avons appris que la municipalité a investi en 2015 des sommes importantes dans un dossier particulier : le prolongement du chemin Lehoux. Nous aimerions que le maire, M. Serge Laliberté, nous confirme si la municipalité a comptabilisé les sommes dépensées pour ce projet. A-il fait le décompte des coûts reliés aux dépenses des expertises de SNC Lavallin, des frais d’avocats, de notaire, des deux firmes d’arpenteurs, de l’achat de la dite «prétention de possession » de terrain, des travaux d’excavation et d’aménagement qui ont servi à prolonger le chemin Lehoux?

On s’interroge sur la pertinence et l’urgence à effectuer ces dits travaux. La question demeure …l’entretien de nos routes a t-il été négligé en raison d’un manque de fonds, manque de fonds occasionné par des dépenses non-budgétées directement reliées au prolongement du chemin Lehoux? Si la municipalité n’était pas en mesure d’entretenir adéquatement certains de nos chemins, l’ajout d’un nouveau tronçon aura quel effet? Aurons-nous la surprise d’une augmentation de nos taxes pour pallier ces nouvelles dépenses?

Pour ces raisons, plusieurs citoyens de Saint-Julien aimeraient connaitre les plans futurs en lien avec ce prolongement. Ils demandent qu’on leur expose les prévisions financières et leur justification car plusieurs considèrent qu’il y a des travaux plus pertinents et prioritaires à effectuer afin de garantir à l’ensemble de la population une amélioration du circuit routier de la municipalité. Les interrogations demeurent et une réponse est demandée…

Rejean Beaudoin
Jacques Longtain
Martinne Therrien
Eva Chrzanowski