Il y a toujours de ces propriétés qui restent sur le marché très longtemps. On change de courtier, on tente de vendre seul, on prend une pause et on recommence. Souvent, des années s’écoulent… Si c’est le cas pour votre propriété — faites un bilan réaliste. Si vous avez eu des visites, mais qu’aucune offre n’a été présentée ou qu’aucune visite n’a été demandée, il faut analyser les causes de la situation.

  1. L’effet du voisinage : les propriétés autour de chez vous sont-elles en bon état ? Le quartier est-il homogène ? Y a-t-il des commerces ou des dérangements tout près ? La rue est-elle très passante ? Tous ces facteurs ont un impact sur la valeur de votre propriété et de sa désirabilité. Il faut prendre l’inventaire de tous ces facteurs.
  2. La qualité de l’immeuble : dans quel état se trouve la propriété ? Des travaux sont-ils requis à court terme ? L’entretien est-il optimal ? Les acheteurs s’inquiètent d’une propriété qui semble manquer d’entretien et surtout, surestime souvent les coûts des travaux à effectuer et cela pourrait réduire l’intérêt pour votre propriété.
  3. Les tendances du marché : certains secteurs sont toujours plus recherchés que d’autres. Si les propriétés de votre secteur se vendent systématiquement sous l’évaluation municipale — sauf rares exceptions — il faudra prendre cela en considération. Ce n’est pas la qualité de l’immeuble qui est alors mise en doute, mais l’intérêt mitigé pour le secteur.

Une chose est certaine, que ce soit à cause du voisinage, de l’état de l’immeuble ou des tendances du marché, si vous ne vendez pas, c’est que c’est trop cher. Trop cher en rapport avec la mauvaise influence du voisinage, trop cher pour l’état du bâtiment ou des travaux à réaliser et finalement – trop cher pour le marché… Le prix est toujours à la base de tous ces éléments. Réévaluez honnêtement votre position sur le marché en rapport avec vos compétiteurs et avec les propriétés vendues dans la dernière année. Vous trouverez qu’il faut souvent s’ajuster un peu pour se rendre plus désirable et offrir le rapport qualité-prix le plus réaliste et approprié à votre situation. Faire affaire avec un professionnel de l’immobilier, c’est gagnant !