C’est le samedi 1er juin que se tenait au Pavillon de l’éducation physique et des sports (PEPS) de l’Université Laval le championnat d’athlétisme du Réseau du sport étudiant du Québec — Chaudière-Appalaches (RESQ-CA). Après une absence de trois ans en athlétisme extérieur, les Gaulois de la polyvalente de Disraeli étaient de retour à la compétition active. Six représentants de l’établissement disraelois se sont donc rendus à Québec pour prendre part à ce championnat et ont obtenu d’excellents résultats compte tenu de leur entraînement qui n’avait débuté qu’à la mi-avril.

Six représentants de la Polyvalente de Disraeli se sont rendus à Québec pour prendre part au championnat d’athlétisme du Réseau du sport étudiant du Québec — Chaudière-Appalaches (RESQ-CA). 1re rangée : Charles-Elliot Boudjack et Mathis Dubois 2e rangée : André Garon, Mickaël Tardif, Quincy Leduc, Steven Rodrigue et Vicky Hamel.

Mathis Dubois a sans contredit causé une belle surprise en terminant au 4e rang de l’épreuve du lancer du disque chez les cadets. Qui plus est, il terminait à seulement 69 cm du médaillé de bronze, et ce, sur une distance de près de 30 m. Il a de plus pris le 7e rang au lancer du poids et s’est qualifié pour la finale de l’épreuve de 100 m.

Mathis Dubois au lancer du disque

Charles-Eliot Boudjack a également causé une belle surprise en prenant le 5e rang au triple saut chez les juvéniles et s’est classé au 8e rang sur 800 m, et ce, sans s’être entraîné pour cette épreuve.

Anthony Binette s’est classé au 7e rang au saut en hauteur et a participé au saut en longueur en catégorie cadette. Son coéquipier Mickaël Tardif a, quant à lui, terminé au 9e rang, toujours en saut en hauteur.

Antony Binette lors de sa participation au saut en longueur

Les coureurs de demi-fond Quincy Leduc et Steven Rodrigue de leur côté ont terminé respectivement en 7e et 10e positions sur 3000 m chez les juvéniles.

C’est donc un retour à la compétition très satisfaisant pour les athlètes de la Polyvalente de Disraeli et il y a fort à parier que ceux-ci feront parler d’eux à nouveau au cours des prochains mois.