Un gros oubli a été fait dans cet article paru dans le numéro d’octobre. En effet, j’ai malheureusement omis de souligner le travail de la chef d’orchestre de cette soirée, Romy Dallaire, cosméticienne à la pharmacie de Disraeli, de Thérèse Paquet, à la présentation des bijoux, ainsi que des trois cosméticiennes qui ont gentiment et patiemment maquillé plusieurs femmes durant toute la soirée, soit Julie LeFrançois, de la pharmacie de Disraeli, Sophie Pouliot, de la pharmacie de Weedon et Annie de l’équipe de Chantal Lacroix.

Félicitations à vous aussi!