2013-08-01charles_audet_1Les élections municipales prévues par la loi se dérouleront le dimanche 3 novembre prochain au Québec. Lac-Mégantic fera exception en raison des tragiques événements qui s’y sont déroulés le 6 juillet dernier.

Les rumeurs ont commencé à alimenter les discussions ainsi que les réflexions dans chaque municipalité. Plusieurs citoyens évaluent présente-ment leurs chances de réussite dans l’hypothèse d’une candidature.

Des équipes sont en voie de formation et des stratégies se développent. Le CANTONNIER attend des confirmations avant d’en faire état.

Confirmation
Un premier candidat vient de confirmer son intention de briguer les suffrages à l’échevinage au conseil municipal de Disraeli. Il s’agit de M. Charles Audet qui sollicitera ainsi un premier mandat. « Si la population me donne sa confiance cet automne, je compte faire tout en mon pouvoir pour ne pas les décevoir. Je veux travailler pour, et surtout, avec les citoyens de notre belle ville », déclare-t-il.

M. Audet considère que le fait de s’impliquer de façon positive tout en amenant la municipalité à un autre niveau s’avère un beau défi. « Plusieurs beaux projets ont déjà été réalisés. La municipalité a évidement besoin de continuité, mais aussi de nouvelles idées qui se doivent de représenter l’ensemble de la population. Ensemble, il faut faire partie de la solution. »

Profil
Natif de Disraeli, M. Audet considère avoir une feuille de route complète et diversifiée pour relever le défi de la politique municipale. Sa formation en enseignement et son diplôme universitaire en relations industrielles seront à coup sûr un atout. « Avant de devenir enseignant au secondaire, j’ai travaillé conjointement avec une dizaine de villes à travers le Québec », estime-t-il. « Je suis convaincu que cette expérience politique de négociations avec différents intervenants municipaux me sera très utile pour représenter adéquatement les citoyens de Disraeli ».