Chronique Historique Beaulac24 novembre 1901
49 000 briques rouges sont remisées sous un appentis, elles attendent le début de la construction du nouveau presbytère.  26 000 autres viendront les rejoindre.  Ces briques sont fabriquées sur le bord du lac Aylmer.

7 janvier 1902
La municipalité du village de Beaulac adopte un règlement d’une sévérité exemplaire pour enrayer l’épidémie de la petite vérole.

« Toutes les personnes, dans les limites du village, doivent se faire vacciner dans les 48 heures sous peine d’une amende de 5$ plus 1$ par jour qu’elle a dépassé.  Il y a exemption pour la personne qui présente un certificat de vaccination réussi avec succès dans les 7 dernières années. »

25 décembre 1902
AVERTISSEMENT :  Il est probable que l’an prochain, il n’y ait pas de messe de minuit, la cause :  l’abus de boisson.

4 juillet 1904
Attendu qu’il n’y a qu’une seule personne qui ne parle pas le français à Garthby, une proposition est faite afin de demander au Lieutenant gouverneur que tous les avis soient en français seulement.  Le 6 septembre une réponse positive est donnée.

19 juillet 1905
Noyade de 5 personnes sur le lac Aylmer.  Les victimes sont le curé Joseph Hercule Gignac (50 ans) Hectore Codère  (21 ans) et son frère Eugène (18 ans), fils de L.A. Codère de Sherbrooke, Wilfrid Massé (24 ans) et Damase Massé (27 ans).  Raoul et Charles Codère ont échappé à la mort et réussi à regagner la terre ferme et ainsi rapporter le déroulement de cette triste mésaventure.  Tout ce beau monde était en visite au chalet Codère.

Magasin J.H.Dionne 1915
Maison J.H. Dionne 1915

23 août 1905
J.H. Dionne, marchand, vient de recevoir de Détroit un yatch à gazoline qui devra, à l’aide d’un bac, servir à transporter ses marchandises de Garthby à St-Gabriel de Stratford.