Chronique Historique StratfordEn 1912, Joseph Hidas Donat Dolbec époux de Valentine Couture achète une belle terre de 100 acres sur les lots 8A et 8B du rang 6 SO à Stratford. Cette terre, il la lèguera plus tard à son fils Ferdinand, dit « Ferdina ». Marié à Albertine Labrie, Ferdina a une famille à nourrir. Comme la plupart des colons de Stratford, à cette époque, Ferdina est pauvre, très pauvre.

Depuis 1904, des puits de mine avaient été ouverts sur ces terres mais l’exploitation tardait à prendre de l’expansion. Or, en 1927, J.S. Champoux de Disraëli se présente et offre d’acheter la terre de Ferdina. Monsieur Champoux était-il attiré par l’exploitation minière? On ne sait pas.

lots-8a-et-8b_rang-6so_stratford
Partie des lots 8A et 8B, rang 6SO, Stratford

Peu intéressé à se départir de sa terre, Ferdina accepte finalement de la vendre « à réméré » pour 1 000$. (Selon Wikipédia, vendre à réméré est une modalité de vente avec faculté… de rachat par le vendeur, valable pour une durée de six mois à cinq ans. La vente  à réméré est un instrument de crédit car elle permet au propriétaire d’un bien de se procurer les fonds dont il a besoin par la vente de ce bien, tout en conservant l’espoir d’en recouvrer un jour la propriété, s’il revient à meilleure fortune, en restituant à l’acheteur le prix et ses accessoires.)

Malheureusement, Ferdina ne put jamais racheter sa terre. Monsieur Champoux a conservé cette terre et ce n’est qu’en 1936 que la veuve Champoux a vendu la terre à Antonio Gauthier.

Source: Stratford, 1857-1982. BMSA de Saint-Gabriel, Stratford, comté de Wolfe 1857-2006, Pub no 84. Tradition orale. Wikipédia.