Chronique Historique Stratford

ferme_st-Joseph
Photo prise en 2015 par la Société historique de Disraeli: La ferme Saint-Joseph de Disraeli est devenue propriété de la famille de M. Albert Labonté en 1946.

Il semblerait qu’au début des années 1870, la famille de Jean Parent et Délima Larivière venue de Sainte-Hénédine, se soit établie sur une terre en bordure du Lac-Aylmer et ouvert une manufacture de portes et fenêtres dans le village. La gestion de la ferme avait été confié à des engagés : les frères Martel dont les parents Alexis et Célina arrivés à Stratford vers 1860. Ils avaient élu résidence près du lac Aylmer avec leur famille, possiblement à mi-chemin entre Stratford et Disraeli.

Le 23 décembre 1878, le jeune François-Xavier, 24 ans, a quitté la maison de ses parents pour rejoindre ses deux frères à la ferme Saint-Joseph de Disraeli. Le lac était déjà gelé. Une tempête se préparait. On sait qu’à cette époque, en hiver, les routes n’étaient pas entretenues sauf par de gros rouleaux de bois tirés par des chevaux pour « taper » la neige. La piste sur le lac était donc la meilleure. Surpris par la tempête, François-Xavier s’est égaré sur le lac. Il fut retrouvé mort et gelé le lendemain. Ses funérailles eurent lieu le 28 décembre.

Les parents Alexis Martel et Célina Chenard sont les ancêtres des familles Martel de Stratford. L’un de leurs descendants, le marchand d’animaux Apollinaire, maquignon de son métier et père d’une famille de onze enfants, était bien connu dans la région vers 1900.

Sources documentaires : Albert Gravel, de la Société Historique des Cantons-de-l’Est. BMSA de Saint-Gabriel, Stratford, publication no 84, Société de généalogie des Cantons de l’Est Inc. Stratford, 1857-2007. Société historique de Disraeli.