Vers 1945, l’école St-Eusèbe de la route rurale numéro 1 (rang Elgin actuel) desservait plusieurs familles des rangs 5, 6, et 7 SO.  Parmi les grands de l’école, Rénald Thibault, fils d’Abraham du rang 5, était costaud pour son âge. Il aimait bien s’amuser et taquiner les autres écoliers.

Durant la récréation, un jeu bien populaire était de soulever un petit garçon sur ses épaules tel que sur la photo. Il passait ensuite sous la fenêtre des toilettes afin que le garçon du dessus puisse voir les petites filles faire pipi. Ce matin-là, Rénald prend donc le petit Florian Gauthier de première année et le maintient bien fermement tout en passant très lentement sous la fenêtre.

« Arrête, Rénald, arrête, c’est pas les filles, c’est la maîtresse!  » crie le petit Florian, « ARRÊTE! »

Jean-Guy Bergeron surmonté de Léonard Gauthier surmonté d’un petit garçon non identifié, vers 1950.

Mine de rien, voyant là l’occasion de rire un peu, Rénald continue à tenir sa proie bien fermement. Le petit garçon essaie de se baisser, se tortille autant qu’il le peut, mais peine perdue, Rénald tient bien.  La maîtresse, voyant bouger sous la fenêtre des toilettes, sonne la fin de la récréation.

L’histoire n’a pas retenu quelle punition en a résulté…

Source : Tradition orale.