MARIAGE_1942
Mariage de Cécile Thibault et Napoléon Gauthier, à Stratford, en 1942.

Mackenzie King était premier ministre du Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale. Lors de sa réélection en 1940, il avait promis au peuple canadien qu’il n’enverrait que des volontaires pour se battre sous les drapeaux canadiens. Un certificat d’inscription nationale (Dominion du Canada) a d’abord été obligatoire en 1940 pour toutes les personnes de 16 à 60 ans.

Mais à mesure que la guerre se déroulait, des pertes énormes étaient subies au front et les nazis progressaient. Le premier ministre subissait des pressions de plus en plus fortes pour établir la conscription (enrôlement obligatoire). Il décida, en 1942, de tenir un plébiscite national (vote populaire) pour être relevé de la promesse faite à ses électeurs concernant la conscription.

C’est ainsi que, même si 72% des Québécois ont voté contre la conscription, le reste du pays a voté majoritairement en faveur et l’enrôlement obligatoire a été imposé en 1944.
À partir de 1940, le bruit a couru, au Québec, que les célibataires en âge d’aller à la guerre seraient enrôlés (draftés) en premier. C’est pourquoi, un peu partout au Québec, il y a eu une course au mariage. Cette course s’est déroulée en différentes étapes selon le degré d’inquiétude devant une mobilisation possible des célibataires. Les futurs mariés devançaient leur date de mariage; de nouveaux couples se formaient et se mariaient. Les curés de certaines paroisses étaient parfois débordés.

À Stratford, de 1940 à 1945, il y a eu une quarantaine de mariages et peut-être plus : on sait que l’église et le presbytère ont été détruits par les flammes le 8 décembre 1942 et que des documents ont été perdus.

Les cérémonies de la noce, à cette époque, étaient très simples: jolies robes courtes, réception à la maison des parents de la mariée, voyage de noces, souvent, à Sainte-Anne-de-Beaupré, Notre-Dame-du-Cap, Oratoire Saint-Joseph…

Source : BMSA de Saint-Gabriel, Publication no 84, Société de généalogie des Cantons de l’Est Inc. Internet : La course au mariage.