couvent_rueArchambault
Couvent sur la rue Archambault

L’U.C.F.R. remplacera, en 1957, l’union catholique des femmes fondée à Rimouski en 1937. La nouvelle entité forcé de suivre l’évolution, s’adresse toujours aux femmes, mais doit réévaluer ses buts et ses actions.

L’U.C.F.R. devient un mouvement d’étude et d’action en vue de la formation professionnelle et de l’apostolat social c’est-à-dire que les femmes se doivent de prendre leurs responsabilités autant dans le domaine économique, social, intellectuel, moral que religieux,

À Garthby et Beaulac, comme ailleurs, le mot d’ordre de l’U.C.F.R .est « Aimons-nous les uns les autres pour la terre et la famille ».

En 1947 c’est la naissance de l’U.C.F.R. dans la paroisse et le premier bureau de direction de 1947 est composé de : l’abbé Aimé Désorcy (son remplaçant abbé Parent), de la présidente Mme Wilfrid Gagnon (1947-1961), de la vice-présidente Mme Napoléon Roy, de la secrétaire Mme Philias Croteau et des directrices Mmes Hormidas Roy (qui deviendra secrétaire), Alfred Lambert, Alphée Normand, Joseph Martin et Roger Morin.

De 1947 à 1961 plusieurs dames se sont succédé au poste de secrétaire soit Mmes Hormidas Roy, Wilfrid Tardif, Gaston Gagnon et Mimi Gagnon. Du côté des aumôniers en plus de l’abbé Désorcy on y retrouvera Gaston Gingras et Zotique Gervais.

En 1960 le regroupement U.C.F.R. de la paroisse compte 68 membres et se réunit chaque mois. La rencontre débute avec une prière à Notre-Dame des Champs.

Les grands évènements de l’année 1961 sont : l’achat d’un percolateur et ouverture de la salle du couvent de Garthby qui fait l’orgueil des paroissiens, des rencontres de Zones, en juin une première visite régionale à Garthby avec invités d’honneur : le curé Conrad Berger aumônier régional, Mme E. Desautel, présidente et Mlle Jovette Groleau propagandiste.   Le regroupement aidera également la famille de Donat Cloutier victime d’un incendie et récompensera les nouvelles mamans.

Des ateliers de couture, une exposition annuelle, l’organisation d’une soirée de la Ste-Catherine et le dépouillement de l’arbre de Noël ont été au programme de 1962. Pour 1963 avec la réunion de secteur qui se tient à Garthby, avec une soirée d’étude portant sur la liberté et une soirée hommage pour souligner les 15 ans comme directrice de secteur à Mme W. Gagnon qui s’est occupé des dames.

En 1964, M. Boutin agronome vient donner des trucs et conseils pour améliorer le jardinage. De plus, une somme de 50 $ reçue du ministère de l’Agriculture servira aux activités de l’association dont l’exposition annuelle du 20 août.

En 1964, 48 femmes participent aux activités mensuelles de l’association.

Recherche : Ghislaine Houde