Alors que les taux sont encore à leur plus bas, plusieurs personnes sont tentées de prendre une hypothèque avec un terme fermé de 5 ans.  Il est toutefois prouvé que la grande majorité des emprunteurs vivront un évènement de vie dans les 36 mois suivant l’achat d’une propriété.  Que ce soit l’arrivée d’un enfant, un accident, décès ou séparation, des circonstances qui peuvent changer le portrait financier du ménage portent à réfléchir.

Que seriez-vous obligé de faire si vous vous retrouviez seul(e) du jour au lendemain?  La maison serait-elle trop grande ou trop lourde à supporter?  Être contraint de vendre avant le terme du prêt hypothécaire occasionne plus souvent qu’autrement une pénalité importante.  Le terme de 5 ans est-il le meilleur produit hypothécaire pour votre situation particulière?

Il  y a une foule de produits bancaires qui peuvent mieux répondre à vos besoins.  De façon générale, les jeunes propriétaires bénéficieront d’un terme plus court, disons 2 ou 3 ans, s’ils prévoient agrandir la famille et déménager.   Les produits avec remise en argent pour payer tous les à côté de l’acquisition d’une maison (notaire, déménagement, taxe de bienvenue) s’avèrent très pratiques lorsque la mise de fonds est limitée.  Une marge hypothécaire vous donnera souplesse si vous désirez rénover et peut permettre de faire face aux imprévus.

Historiquement, les taux variables ont mieux performé que les taux fixes – sur 5 ans, le taux variable a coûté moins cher, et ce depuis 20 ans au moins.   Bien sûr, avec des taux bas comme ils le sont et une situation stable d’emploi, un terme fermé de 5 ans peut aussi être une très bonne option, surtout pour un emprunteur qui aime pouvoir budgéter avec des montant fixes. On peut aussi considérer les termes ouverts, qui permettent de briser l’hypothèque sans pénalité ou de la fermer advenant une hausse des taux. Il y a vraiment une foule de produits, pour répondre à autant de besoins.  Obtenez plus d’une opinion, il n’est pas obligatoire de faire affaire avec votre institution financière habituelle pour obtenir le meilleur taux!  Magasinez les taux et les conseillers.  Profitez des promotions et des protections qui sont souvent offertes par les courtiers en partenariat avec les institutions – ça ne coûte rien et c’est souvent profitable. Faire affaire avec un professionnel de l’immobilier, c’est payant!