Vendre sans courtier immobilier?

Il y a toujours eu des propriétaires qui vendaient par eux-mêmes, ce n’est pas nouveau. Une petite pancarte noire et rouge sur le terrain, on en a tous vu beaucoup.

Ces propriétaires ont souvent du mal à évaluer la réelle valeur marchande de leur propriété. Ils n’ont pas accès à l’ensemble du marché immobilier pour fixer un prix de vente : les statistiques des ventes récentes, la connaissance des comparables à vendre, des facteurs d’influence sur un marché spécifique et les préférences des acheteurs. Difficile de s’y retrouver, surtout dans les plus petits marchés où les évaluations municipales ne sont d’aucun secours. Dans les grands centres urbains, fixer un prix juste est plus facile – il y plus de points de repère. En campagne, c’est souvent du cas par cas et c’est compliqué.

Les chercheurs d’aubaines sont friands de ces propriétés à vendre ‘sans agent’; ils veulent un ‘deal’, sous le prix du marché, profitent du manque d’information du vendeur et en plus, empocher pour eux-mêmes la commission. De nos jours, la pancarte noire et rouge a cédé beaucoup de terrain à la pancarte verte et blanche, sans que cela ne change grand-chose. Le même pourcentage de propriétés à vendre privément, le même taux d’abandon, le même pourcentage de succès & d’échec – rien n’a changé, sauf que maintenant il faut payer cher pour avoir le privilège d’essayer de vendre par soi-même. Un peu plus de visibilité oui, mais le propriétaire est toujours aussi démuni devant un chercheur d’aubaine. Gare à vous si votre pancarte est défraîchie, commence à peler, est illisible. Les chercheurs d’aubaine sauront que vous êtes ‘mûrs’ et probablement ouvert à une offre bien en dessous du marché!

Pourquoi l’acheteur direct se prive-t-il des services d’un courtier, de l’encadrement légal de la transaction, des protections offertes par le courtier? Parce qu’il veut la commission. Cette même commission que le vendeur veut garder pour lui… Le vendeur paie toujours une commission – soit à un courtier, soit à un acheteur. Il ne garde jamais pour lui. Pourtant, il croit avoir économisé gros – ce n’est qu’une illusion de marketing. Ne vous privez pas de conseils, de protections & garanties, vous n’y perdrez rien. Faire affaire avec un professionnel de l’immobilier, c’est gagnant!

Diane Parent
Courtier immobilier ViaCapital Estrie