Le 5 novembre prochain sera un grand jour de fête pour la démocratie puisqu’elle nous convoque à nouveau aux urnes afin d’élire nos élus municipaux. Ce droit fondamental qui nous permet de choisir librement nos décideurs est si ancré dans nos mœurs que plusieurs d’entre nous semblent le banaliser. Pourtant, s’il est un lieu où le citoyen électeur peut exercer son pouvoir, c’est bien celui du gouvernement municipal.

Nous avons le pouvoir de nommer des citoyens à la tête de nos corporations municipales pour un mandat de 4 ans. Chaque conseil formé d’un maire et de 6 échevins  analysera la situation évolutive de son agglomération et devra prendre des décisions aux multiples conséquences dans un contexte qui brasse beaucoup de choses qu’on croyait immuables.

C’est se sentir responsable que d’aller voter, de faire ses choix. Après, il sera trop tard et inutile de maugréer ou de rechigner sur la performance des élus. C’est en allant à l’isoloir après avoir réfléchi sur la qualité des candidats et voté pour ceux que vous jugez les plus qualifiés à remplir la tâche que vous devenez un citoyen à part entière.

Que chaque électeur discerne ceux et/ou celles qui sauront rendre les meilleurs services à la communauté. Pour ce faire, souhaitons-nous, dans chacune de nos communautés, un bon taux de participation qui légitimera les actions de ce gouvernement de proximité.

Jean-Denis Grimard