Le 31 janvier dernier, 17 personnes ont assisté à la présentation de Mme Sylvie Paré, directrice générale du Domaine de la sobriété de Stratford, sur la mission et les activités de cette merveilleuse institution qui œuvre à Stratford depuis plus de trente ans. Elle était accompagnée de l’intervenant et ex-dépendant Roger.

L’ex-dépendant Roger et Mme Sylvie Paré. Photo par Colette Cloutier

Elle nous a appris que le Domaine est le premier centre de traitement de la dépendance à l’alcool ou aux drogues certifié en Estrie. Il offre aux personnes qui désirent retrouver de saines habitudes de vie une thérapie de 28 jours en résidence, basée sur des rencontres individuelles et en groupes de réflexion et de soutien. Il est très important que les participants assistent régulièrement à ces rencontres s’ils désirent vraiment réussir à contrer leur dépendance. Mme Paré a comparé ces dernières à un médicament qu’il faut prendre régulièrement si on veut qu’elles soient efficaces. « En cas de rechute, dit-elle, le Domaine offre aussi des mécanismes de soutien. »

Le dynamisme et la motivation de Mme Paré et de Roger nous ont donné une idée des bons traitements que reçoivent les personnes en difficulté qui se retrouvent au Domaine et ont permis aux résidents de mieux connaître cet organisme qu’ils soutiennent depuis plus de 30 ans.

Prochaine conférence
Le 21 mars, à 13 h 30, toujours à l’édifice municipal de Stratford, madame Zakya Arès, agente de milieu du Centre des femmes de la MRC du Granit, viendra nous parler de santé. L’objectif de sa présentation est de démystifier l’arthrite et l’arthrose. Elle tentera de répondre à la question : que pouvons-nous faire pour nous aider.

Source : Gérard Leblanc et Michel Gauthier