Par Yves Lirette

Les municipalités de Saint-Julien et de Saint-Joseph-de-Coleraine ont été parmi les premières à mobiliser leurs citoyens pour participer au projet de fresque géante représentant le vaste territoire de la MRC des Appalaches. Les résidents des autres municipalités du secteur sud de la MRC seront invités tour à tour à participer à un atelier-rencontre pour créer en groupe une toile originale à l’image de leur milieu de vie.

Les citoyens de Saint-Julien ont été les premiers, le 25 février dernier, à participer à l’atelier-rencontre du projet de fresque géante Nos couleurs unifiées. Photo par Michel Tremblay

L’activité est gratuite. Elle est animée par les artistes France-Anne Blanchet et Annie Rodrigue, responsables de ce projet intitulé Nos couleurs unifiées. Il s’agit du plus important projet d’art public en création collective réalisé dans la MRC puisqu’il mobilise des citoyens de toutes les municipalités. À partir de la carte géographique de la MRC des Appalaches, le projet vise à créer une fresque géante et collective. Chaque pièce de la mosaïque aura la forme du territoire d’une municipalité. L’œuvre finale, formée des 19 pièces du casse-tête, sera montée sur une structure en vue d’être installée à l’extérieur dans un espace public. […] La Télévision communautaire de la région des Appalaches (TVCRA) participe à l’activité afin de produire un film documentaire sur cette aventure artistique fort ambitieuse et originale.

À l’issue de la tournée, une œuvre originale de l’artiste-peintre Annie Rodrigue sera offerte en tirage parmi tous les participants aux ateliers. Ce projet d’envergure a été rendu possible grâce à une bonification de l’entente de développement culturel (EDC) par le ministère de la Culture et des Communications pour l’année 2020. Il est également soutenu par le Fonds de développement des territoires de la MRC des Appalaches.

Dernière heure : l’artiste Armand Vaillancourt participe au projet
L’artiste de renommée internationale Armand Vaillancourt apportera son expertise et sa folie créative au projet de la fresque collective. Le sculpteur originaire de Black Lake se joint aux deux artistes responsables du projet, Annie Rodrigue et France-Anne Blanchet, pour créer la structure qui accueillera l’œuvre géante à l’effigie du territoire de la MRC des Appalaches.

Armand Vaillancourt et Annie Rodrigue, au domicile de l’artiste-peintre et sculpteur à Montréal.

« La structure devant supporter la fresque géante en extérieur nous posait un problème. Aucune de nous n’avait l’expertise nécessaire et nous ne trouvions personne pour nous guider dans cette étape. Je lance alors à Annie : “ Ça nous prendrait Vaillancourt ! ” Contre toute attente, elle lui a écrit et, moins d’une heure plus tard, ce grand sculpteur manifestait son intérêt à prendre part au projet », explique France-Anne Blanchet. En plus de construire la structure devant supporter la fresque géante, Vaillancourt créera le support pour chaque pièce à l’effigie des 19 territoires de la MRC. « Au terme de l’exercice, se réjouit-elle, chaque municipalité aura son propre Vaillancourt. N’est-ce pas fantastique ? ».

« Il y a des rêves qu’on n’ose pas imaginer. C’est un véritable privilège qu’il accepte de travailler avec nous », lance Annie Rodrigue, aussi emballée qu’émue. Annie Rodrigue s’est rendue à Montréal pour rencontrer l’artiste afin de définir les détails de l’entente de partenariat. Lorsqu’elle lui a demandé sa motivation à participer à leur projet, Vaillancourt a spontanément répondu : « J’aime les gens ! C’est un projet fait par les gens ! En plus, c’est chez nous, ça me touche ».

Source : Louise Nadeau et France-Anne Blanchet