Par Danielle Noël et Dyane Raymond

Novembre 1999, un groupe de 7 personnes composé de MM. Donald Houle, Richard Grégoire, Réjean Vallières, Jacques Cardinal, Jean-Denis Grimard, Jean-Claude Fortier et Luc Lemay mijotent les procédés de démarrage pour un journal communautaire. Le 24 novembre 1999 M. Marco Roy joint les rangs de ce CA suivi de Mme Céline Lachance en décembre de cette même année. Ensuite Mme Danielle Noël fait son entrée au conseil en janvier 2000. Mme Diane Alain arrive en mai 2000 venant ainsi appuyer M. Réjean Vallières au secteur des ventes publicitaires. En octobre 2000, le conseil accueille Mmes Lise St-Pierre et Louise Boilard. Cette dernière laissera sa trace en tant que responsable du groupe de la distribution des journaux vers le bureau de poste.

Jean-Denis Grimard, dont nous avons dressé un court portrait dans le numéro précédent, donne donc le coup d’envoi à la conception d’un journal communautaire qui deviendra très vite emblématique dans notre milieu. Car la population depuis longtemps réclamait et attendait une telle initiative. Initiative fertile, s’il en est puisque 14 municipalités offrent des bénévoles, des lecteurs et rédacteurs. Malgré ses imperfections, c’est avec amour et fierté que ses artisans présentent pour la première fois Le Cantonnier, le 27 avril 2000.

15 ans d’accomplissement
Que de labeur, d’erreurs, de peine, de pertes, de joies, de courage, de fraternité, de camaraderie, de rires, de taquinerie, de fierté et que de beaux souvenirs !

Il y a 15 ans que vous et nous l’avons fondé, l’avons mis au monde ce journal « Le Cantonnier »; l’avons vu grandir, embellir, s’enrichir — au sens noble du terme — avec tous ceux qui chaque mois se contactent, se rencontrent, s’instruisent, collaborent, apprennent ensemble, fraternisent et tissent ainsi des liens d’amitié.

cantonnier_2000Le noyau de bénévoles à l’aboutissement de la 1ère parution du tabloïde d’avril 2000 : Assis, Céline Lachance, Jean-Denis Grimard, Danielle Noël, et à l’arrière, Jean-Claude Fortier, Réjean Vallières, Marc-André Roy, Donald Houle, Richard Grégoire et Frédérick Audet-Dable.

La présidence du conseil d’administration
Le premier président du conseil d’administration du journal fut M. Jean-Denis Grimard qui a rempli cette fonction de 1999 à 2010. En août 2010, M. Claude Jacques prend la relève jusqu’à son décès en mai 2014. C’est alors que Mme Diane Morneau fait son entrée à ce poste, qu’elle occupe toujours.

Les chefs de rédaction
Jean-Denis Grimard a initié le poste de rédacteur en chef en avril 2000 jusqu’en décembre 2013, où il cède sa place pour se consacrer à ce qui le passionne la rédaction, le journalisme. Par contre, en décembre 2001, M. Charles Audet remplace M. Grimard au poste de chef de pupitre et quitte en janvier 2003 pour d’autres défis. M. André Bédard est venu l’aider en juin et août 2003. En novembre 2003, M. Gilles Dufresne prend le relais et partage ce chapeau avec M. Grimard, donnant à chacun un répit un mois sur 2. Mais, le destin écourte la vie de M. Dufresne en août 2010. En décembre 2011, M. Jacques Beaudet vient partager les tâches avec Jean-Denis. Puis, en octobre 2013, Mme Dyane Raymond se joint à l’équipe de chefs de rédaction, suivie de M. Yves Lirette en septembre 2014. Ce qui complète à ce jour l’équipe des trois rédacteurs en chef qui font, comme tout un chacun au journal, un formidable travail.

La correction
À nos débuts, celle-ci s’effectue sur de simples feuilles de format lettre par seulement 3 correcteurs. Elle est maintenant assurée par une équipe tout aussi chevronnée composée d’une dizaine de correcteurs bénévoles.

La distribution
Pour la distribution de notre premier journal de 16 pages, distribué à 5 000 exemplaires, nous invitons les Amis du 3e Âge à y participer bénévolement et se joindre à l’équipe des organisateurs déjà en place. Plusieurs d’entre eux participent ainsi à ces 2 jours de travail intense et répètent leur collaboration mensuellement. Tous ces bénévoles, installés en rond autour d’une table, assemblent et plient des piles de feuilles pour compléter la parution de ce premier journal du 27 avril 2000, tandis que d’autres bénévoles insèrent des encarts pour ensuite les empiler par paquets de 50 journaux. Quelques jours après, le 1er journal Le Cantonnier est enfin livré au bureau de poste de Disraeli !

Pour le numéro de juin 2000, une distribution spéciale sera faite pour les chalets, riverains de tous les secteurs environnant des lacs Aylmer et Saint-François. Ouf ! Un travail long et harassant pour les bénévoles et… les autos qui ont parfois de la difficulté à supporter la chaleur.

Le montage graphique du journal
D’avril à décembre 2000, le montage est réalisé par Frédérick Audet-Dable de Disraeli. M. Nelson Ouellet d’Info Logik de Thetford Mines prend le relais de janvier 2001 à février 2011. En mars, SUMACOM de Disraeli assure la relève avec Stécy Toupin à laquelle s’est joint Sébastien Fradette, depuis près d’un an.

Les ventes publicitaires
L’initiateur des ventes publicitaires est M. Réjean Vallières. M. Stéphane Couture fait son entrée dans la vente publicitaire en décembre 2000 remplacé par Mme Renée Goulet en mars 2002 jusqu’en février 2013. En décembre 2002, on sépare les secteurs en 2 pour alléger les tâches à la vente car le journal prend de l’ampleur. Donc, Mme Anne Grimard de Lambton couvre son secteur en janvier 2002. En décembre 2002 et janvier 2003 arrive M. André Lachance pour les ventes aux secteurs extérieurs de Disraeli et Thetford Mines. Toujours pour ces secteurs externes, une relève est assumée par Mme Raymonde Lapointe de Lambton en mars 2004 jusqu’à décembre 2005. Depuis mars 2006, Mme Nancy Lehoux de Disraeli assure le suivi pour tous les secteurs externes. Aussi, de février 2013 à aujourd’hui, Mme Renelle Demers entre au poste de conseillère publicitaire pour le secteur de Disraeli en remplacement à Mme Goulet.

L’imprimerie
L’imprimerie Gingras et fils de Black-Lake imprime Le Cantonnier d’avril 2000 à juin 2001. D’août 2001 à avril 2006, l’équipe d’administration du journal se tourne vers l’imprimeur Impart Litho de Victoriaville. En mai 2006, Les Presses du Fleuves de Montmagny fait une proposition intéressante : Le Cantonnier y est donc imprimé jusqu’à février 2015. Depuis le 26 mars dernier, le journal est imprimé par l’imprimerie HEBDO LITHO de Montréal.

Le Cantonnier se « webilise »
Lors de son stage en 2002, M. Jacques Cardinal réalise un site Web pour le journal www.lecantonnier.com ce qui lui donne une visibilité mondiale. Des mises à jour sont faites à tous les mois par les bénévoles Valérien Dusseault et Fernand Tougas. Et en 2013, il y eut une refonte du site pour une image plus moderne et depuis les mises à jour mensuelles découlent de M. Éric Fréchette, informaticien du CERD. Le journal est aussi sur Facebook depuis un peu plus d’un an qui est géré par Danielle Noël et Éric Fréchette. Allez visiter ce site WEB et vous y retrouverez tous les journaux antérieurs intégralement en PDF.

En 15 ans, il y a eu de très nombreux collaborateurs bénévoles au niveau de l’administration, de la rédaction, de la correction et de la distribution que nous ne pouvons malheureusement tous nommer.

Nous insistons cependant pour les remercier de leurs bonnes et précieuses collaborations.

Danielle Noël
Danielle Noël

Les derniers articles par Danielle Noël (tout voir)