La Chambre de commerce de Disraeli et des environs vient d’apprendre par le truchement de monthetford.com que la MRC des Appalaches ne fait pas partie des projets retenus au terme de l’appel de projets « Régions branchées ». Il va sans dire que la Chambre est dans l’incompréhension totale devant le fait que notre MRC n’ait pas de projet retenu pour la région concernant le branchement Internet haute vitesse. De ne pas avoir réussi à porter un projet si essentiel pour le développement économique de notre MRC est un manque flagrant de leadership dans notre région. Sur une enveloppe de 150 millions du gouvernement, aucun budget n’est alloué en Appalaches. La déception et la frustration des gens d’affaires et de la population en général se feront sentir à la suite de cette annonce.

Notre MRC scindée en plusieurs circonscriptions électorales démontre bien comme il est difficile pour la population de se faire entendre sur des projets aussi essentiels que l’accès Internet haute vitesse. Cette découpe électorale d’une MRC en plusieurs circonscriptions est un modèle qui ne fonctionne pas. Nous en avons un bel exemple. Combien de temps cela prendra-t-il avant d’être soutenu dans notre développement par l’utilisation de nos impôts ?

La Chambre de commerce de Disraeli et des environs s’impatiente et demande aux élus de la région de faire preuve de leadership dans ce dossier, leadership qui manque cruellement présentement, mais combien nécessaire pour l’aboutissement de ce projet dans le futur. Il s’agit là encore une fois d’un enjeu majeur pour notre développement économique.

Source : Éric Labonté