À peine 30 ans, de l’audace, de l’imagination, de la créativité,  vous êtes passé tout près d’elle ou vous vous êtes arrêté à son kiosque, au « Trésors de chez-nous ». Elle prend plaisir à s’entourer de petits et grands pots de gelées, aux saveurs exotiques et au goût exquis, qu’elle concocte dans sa cuisine à partir de ses propres recettes. Elle, c’est Marilyn Asselin, fondatrice et propriétaire de son entreprise de transformation alimentaire: « Malin plaisir ».

Marilyn Asselin au travail
Marilyn Asselin au travail. Photo par Linda Jalbert

Fines herbes et internet
Tout a commencé il y a deux ans. Pour des raisons familiales, elle prend une décision qui changera le cours de sa vie: elle quitte son emploi. Il lui faut trouver une autre source de revenu. Son tempérament artistique la porte vers un travail créatif et son expérience en gestion et en comptabilité la font rêver de se lancer en affaires. Comment concilier les deux ?  La réponse vient du potager. Il foisonne de fines herbes. Trop. Qu’en faire?  Une recherche sur internet la conduit à des recettes de gelées de fruits. Pourquoi ne pas y ajouter une infusion d’herbes? Après deux ans d’essais et erreurs sur les saveurs et les  textures de la gelée, qu’elle note précieusement dans son cahier, elle est satisfaite  du résultat et se limite à 15 variétés dont celles-ci: bleuet et menthe chocolat, fraise poivrée et basilic, raisin et rhum brun, cassis et framboise, abricot et piment fort… Nous sommes loin de la classique gelée de pommes!

pots-malin-plaisir
Photo par Infinity Photo Design

Naissance et croissance d’une entreprise
Tout en continuant ses recherches, Marilyn Asselin suit avec succès une formation en entreprenariat au Tremplin ce qui lui permet d’accéder à  la mesure « Soutien au travail autonome » de la Société de développement économique de la région de Thetford (SDE). Elle s’inscrit au concours « Startup Expérience » et termine en 5e position sur 37 candidatures. Les deux premiers candidats ne désirant pas établir leur entreprise à Thetford, elle se retrouve en 3e place remportant ainsi un prêt d’honneur de 7 500$.

Mme Asselin est devenue une entrepreneure aguerrie en développant elle-même toutes les facettes de son entreprise: trouver un nom et un logo; tisser des liens avec les producteurs locaux; cueillir ou acheter leurs fruits; cuire la gelée; étiqueter ses pots et trouver des points de vente (la liste figure sur la page Facebook Malin Plaisir). Elle a réussi, de main de maître, à concevoir des produits du terroir uniques qui se marient aux desserts autant qu’aux plats salés, pâtés et fromages. À venir: la publication d’un livre de recettes à base de gelées Malin Plaisir.

Vous pourrez rencontrer Marilyn Asselin, découvrir et goûter ses produits, aux Marchés de Noël suivants: Adstock les 26 et 27 novembre, Saint-Jacques-de-Leeds le 3 décembre. Les produits Malin Plaisir  seront  aussi en vente au Salon régional des métiers d’art,  au Musée minéralogique de Thetford, du 25 novembre au 22 décembre.