La municipalité, par la voix de son maire Steven Laprise, annonce qu’elle procédera à divers travaux de voirie sur son territoire au cours de la saison estivale. Toutefois, la majeure partie des quelque 100 000$ qui y seront consacrés servira à acquitter les frais afférents à l’asphaltage du Rang 4 sur une longueur approximative de 1 km. C’est Pavage Centre-Sud qui appliquera le nouveau bitume. C’est le programme de subvention fédérale de retour de la taxe sur l’essence qui permet à la corporation de réaliser ces améliorations.

Fibre optique
C’est au tour de Saint-Jacques-le-Majeur d’aller de l’avant avec la volonté de création d’une coopérative dont le but ultime sera d’obtenir et de maintenir un service de fibre optique au profit de tous ses citoyens désirant s’y brancher. Une étude de faisabilité préalablement réalisée, financée en part égale par le Pacte rural et la municipalité, démontre la pertinence et la viabilité de cette installation. En plus  des formalités  d’enregistrement et de constitution d’un comité exécutif provisoire, la grande préoccupation concerne évidemment le financement du projet, et c’est là que le maire maugrée et piaffe… en face de la lenteur des résultats en provenance du MAMOT et de ses fonctionnaires. On se bute à des tracasseries administratives de toutes sortes, jugées négligeables. «Chu tanné d’attendre… Chu tanné de parler pour rien», s’exclame le maire Laprise. «Ça bouge pas!» Il va de soi que les élus supportent la création de cet organisme coopératif.

Une assemblée publique d’informations sur ce dossier (coopérative-comité-valeur du projet-adhésion) se tiendra avant la mi-juillet. Les citoyens de ce territoire seront informés de la date par divers moyens. «Une chose est déjà sûre, de dire le maire qui est membre du comité provisoire, si le monde n’en veut pas, on ne la fera pas!» La municipalité et le comité espèrent une présence forte…

Méchoui du maire
Enfin, nouvelle plus réjouissante dans l’immédiat, le maire annonce la tenue de son prochain 7e «méchoui annuel du maire» qui se tiendra le 23 juillet prochain à la salle communautaire de l’endroit. Cette activité dont les profits servent au financement des activités municipales des loisirs attire au-delà d’une centaine de personnes. Le repas est servi à compter de 18h lequel sera suivi d’une soirée dansante avec orchestre. Les cartes sont en vente au prix de 25$ (souper et veillée) ou 10$ (veillée). Pour informations ou réservation : tél. : municipalité 418.449.1531 ou 418.449.3654. «Le village est encore en vie et ça bouge», rappelle le maire!