Où ça? Quand ça?
A-t-on assez de divertissements culturels et autres chez-nous à Disraeli ? Une critique que l’on entend souvent, trop souvent :  »Il ne se passe rien chez nous ! » Peut-être que ces détracteurs ne prennent pas connaissance de toutes les informations qui parviennent par différents médias concernant nos loisirs. Soit par la poste, la radio, les journaux, le panneau électronique et même le calendrier de la ville de Disraeli qui nous invite à participer. De plus, la plupart sont offerts gratuitement. Est-ce cette raison qui fait peur ? « Gratuit, se disent certains, ça ne doit pas être de bons spectacles. Allons voir ailleurs et payons pour être sûrs d’en avoir pour notre argent. » Pourtant, il y en a tellement qu’on manquerait de temps pour participer à tout. Permettez-moi d’en citer quelques uns.

La ville de Disraeli a offert des spectacles tous les jeudis de l’été au Parc de la gare : gratuits. Le Comité Culturel présentera une dizaine d’artistes au Cabaret des Arts cet automne (spectacles payants). Le cirque Adodado offre des prestations dignes de mention, (gratuites). L’Harmonie de Disraeli et le Hi-Fi que l’on n’a plus à présenter, nous offre aussi des concerts de grande qualité, souvent gratuits. La troupe de Théâtre La Grande Tablée, qui fête cette année son 35e anniversaire, présente des pièces à prix populaire. La chorale Gospel Haraméa de Disraeli se produit ici et ailleurs. Le Cinéma du lac avec une salle rénovée et une technique avancée, propose d’excellents films, les mercredis, samedis et dimanches, aux deux semaines, à prix abordables. La journée Trippante, événement annuel, est encore gratuit. Quant au Festival Western, il fait lui aussi sa place. La Fête des neiges attire beaucoup de gens d’ici et de l’extérieur, sans parler du salon de quilles, des restaurants, des bars, de l’aréna, des deux gymnases, des activités pour l’Âge d’or. Je sais que j’en oublie et je m’en excuse auprès des organismes. Il faut bien admettre qu’on a quelque chose chez nous. Ne nous dénigrons pas nous-même. Nous sommes chanceux si nous nous comparons à bien d’autres endroits au Québec. Disraeli est reconnu pour être une pépinière d’artistes. Soyons fiers d’un tel éventail de distractions et encourageons-nous! Je veux décerner une mention d’honneur à chacun des membres des organismes que j’ai cités. Ce sont tous ou presque des bénévoles. Sans eux il n’y aurait rien de tout cela. Mais ils sont bien là pour nous ! Merci à vous !

Avatar
Latest posts by Donald Houle (see all)