En ces temps troubles, personne n’est à l’abri de vivre de l’insécurité, qu’elle soit financière, alimentaire ou affective. Les mesures de confinement et de distanciation sociale, la perte d’un emploi ou de revenus et le déconfinement ont apporté leur lot d’inquiétudes chez nombre de travailleurs, de familles et de personnes âgées. Comme il n’est pas toujours facile de savoir à quelle porte frapper pour recourir à un service d’aide, le comité de crise sociocommunautaire de la MRC des Appalaches a désigné un guichet unique d’information : la Corporation de développement communautaire des Appalaches (CDC-A).

La CDC-A regroupe 47 organismes communautaires œuvrant dans la MRC des Appalaches et était toute désignée pour devenir la source de référence en facilitant le jumelage entre les organismes communautaires et les personnes désireuses de donner un coup de main durant la crise de la COVID-19, leur permettant ainsi d’obtenir la bonne information.

Le Centre communautaire Marie-Agnès-Desrosiers loge la Corporation de développement communautaire des Appalaches.

Dès le début de la pandémie, la mise en place du guichet unique et de la centrale des bénévoles par la CDC-A ont été des initiatives du comité de crise sociocommunautaire, composé de divers intervenants, afin de trouver des solutions pour faire face aux principaux enjeux populationnels, tels l’aide alimentaire, le recrutement de bénévoles et le soutien psychosocial aux personnes et aux familles vulnérables, l’aide aux travailleurs et aux immigrants, et les communications.

Pour faciliter la tâche des employeurs qui s’inquiètent du bien-être de leurs employés, le comité de crise a préparé un outil d’information simple sur les principaux signes de détresse psychologique et les coordonnées des principales ressources d’aide ou de référence.

Source : Manon Lavallée