Le personnel de la Municipalité régionale de comté (MRC) des Appalaches a réussi un doublé. La directrice générale, Marie-Eve Mercier, a été élue à la vice-présidence de l’Association des directeurs généraux des MRC du Québec (ADGMRCQ) le 26 avril dernier, alors qu’une semaine plus tôt l’aménagiste Cynthia Boucher acceptait un mandat à la vice-présidence de l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ).

Cynthia Boucher, aménagiste, et Marie-Eve Mercier, directrice générale de la MRC des Appalaches.

Le préfet de la MRC, Paul Vachon, félicite les deux représentantes de la MRC pour leur élection à des postes stratégiques pour le développement des municipalités et des régions. « Connaissant bien les enjeux des MRC, ce sera un réel privilège de les représenter et de défendre leurs intérêts auprès du gouvernement du Québec et de ses ministères », a mentionné Mme Mercier. « Je verrai à poursuivre ces efforts et surtout à collaborer avec la nouvelle présidente, Linda Phaneuf de la MRC de Beauharnois-Salaberry, la toute première femme à occuper ce poste au sein de l’ADGMRCQ en plus de 20 ans d’existence », a ajouté Mme Mercier. Cette dernière occupe la direction générale de la MRC des Appalaches depuis août 2010 et siège au conseil d’administration de l’Association depuis quatre ans. « Je crois sincèrement qu’avec cette implication personnelle en lien avec mon travail et mes responsabilités, c’est l’ensemble de notre région qui en sortira gagnante. »

Quant à l’aménagiste Cynthia Boucher, à l’emploi de la MRC depuis mars 2008, elle est impliquée au conseil d’administration de l’AARQ depuis 2015. « C’est avec fierté que j’ai accepté de devenir vice-présidente de l’Association», explique Mme Boucher. Cet engagement me permettra de mettre en lumière les réalités locales propres à notre territoire, mais également celles des autres régions du Québec, notamment à l’égard de la révision des orientations gouvernementales en matière d’aménagement du territoire. »

Source: Louise Nadeau