L’obtention de subventions totalisant 5,2 M$ permettra à la Ville de Disraeli d’entreprendre des travaux de voirie ainsi que des mises à niveau de plusieurs équipements dans le système de pompage et de traitement de ses eaux usées. Aux yeux des administrateurs du conseil, il s’agit d’assurer une saine maintenance des équipements qui impose un rattrapage contrariant.

Dès cet automne, des travaux d’asphaltage seront exécutés sur le segment de l’avenue Champlain à partir du pont de Stratford jusqu’à l’intersection de la rue Hamel. La surface ayant été détériorée par le transport lourd au fil des années, la Ville a pris la décision d’interdire sous peu cette catégorie de circulation dans les rues municipales et de la détourner sur les routes provinciales, c’est-à-dire sur l’avenue Champlain jusqu’à l’intersection des rues Champoux et Lavoie ou l’inverse. Par ailleurs, une mise à niveau de ses quatre stations de pompage des eaux usées ainsi qu’une étude sur l’état de la station d’épuration des eaux usées, qui accuse une bonne trentaine d’années de service, sont à l’agenda.

Au printemps 2021, l’aide gouvernementale facilitera la rénovation de six rues ainsi que le renouvellement des réseaux souterrains d’aqueduc et d’égout qui s’y trouvent, à savoir les rues Laurier, Saint-Louis, Saint-François, Saint-Alphonse, Sainte-Suzanne et Lehoux. Le maire rappelle que ces travaux sont jugés prioritaires par le ministère des Affaires municipales.