Les salles de cinéma sont plongées dans l’obscurité, les diffuseurs ne présentent plus la moindre bande-annonce, les preneurs de son ont éteint leur micro et les accessoiristes ont rangé leur matériel. Silence, on ne tourne plus. Toutes les projections du printemps du Cinéma du lac sont annulées, mais, pour vous éviter de tourner en rond en cette énième semaine de confinement, je vous propose quelques suggestions.

Pour donner une plus large visibilité au cinéma québécois, saluons le travail des concepteurs de la plateforme Éléphant. Cet outil répertorie l’ensemble des longs métrages de fiction québécois et les rend graduellement accessibles. Un coup d’œil à cette plateforme vaut le détour : elephantcinema.quebec.

Aux amateurs de musique classique, je propose l’Orchestre symphonique de Montréal qui rediffuse ses concerts en ligne les lundis, mercredis et vendredis : www.osm.ca/fr/ecouter-et-visionner/. Pour les amateurs de comédies musicales, Sir Andrew Lloyd Weber présente certaines de ses comédies musicales les plus célèbres sur YouTube, tous les vendredis à 19 h, pour 48 heures : www.youtube.com/channel/UCdmPjhKMaXNNeCr1FjuMvag.

Pour ceux qui n’ont pas accès à ces plateformes numériques, je vous propose, chers cinéphiles assidus du Cinéma du lac, de vous faire votre propre cinéma. L’exercice que je vous suggère est de vous remémorer des scènes de vos films coup de cœur vus en salle ces dernières années. Pensez, entre autres, aux trois ermites du film Il pleuvait des oiseaux, à l’improbable évasion en montgolfière au-dessus du mur de Berlin de Le vent de la liberté, à l’adorable frimousse du petit Théo confié en adoption dans Pupille, à l’audace de Hala d’Une femme en guerre, au combat des victimes du père Preynat dans Grâce à Dieu, à la performance de Debbie Lynch-White dans La Bolduc.

Continuez d’enrichir votre boîte à images et, même, vous pourriez nous faire connaître vos coups de cœur des dernières années sur la page Facebook du Cinéma du lac. Ce serait pour nous une belle occasion de découvrir le genre de films qui vous plaît tout en permettant de rester unis, à bonne distance. Toute l’équipe du Cinéma du lac tient à vous remercier de votre fidélité et compte sur vous pour continuer de soutenir votre cinéma. Nous serons là avec une programmation diversifiée lorsque la courbe sera aplatie (dixit le docteur Arruda) et que les salles pourront à nouveau être ouvertes au public. Continuons nos efforts, on va y arriver ensemble.

Avatar
Latest posts by Micheline Prévost (see all)