DISPARITION DES MEDECINS DE FAMILLE, l’un depuis juillet 2013 et les deux autres dans les prochaines semaines qui, pratiquant à Lambton, étaient les seuls opérationnels dans la partie nord de la MRC du Granit que sont les villages de COURCELLES, LAMBTON, SAINT ROMAIN, STORNOWAY et STRATFORD soit environ 6000 habitants de tous âges…Problème crucial auquel il faut ajouter la quasi disparition des urgences au CLSC de Lambton.

En tant qu’administrateurs bénévoles du CSSS du Granit, où nous représentons les populations, Mme Bureau et moi déplorons quenos interventions en séances publiques sont restées sans effets car le CA n’est pas autorisé à intervenir dans l’affectation des praticiens réputés indépendants. Il faut rappeler qu’ils sont rémunérés par l’État.

Comme il s’agit de la santé de nos concitoyens et que nous ne sommes pas du genre à abandonner, nous avons sollicité et reçu un support plus qu’appréciable auprès de M. Bolduc notre député, qui est intervenu à de multiples reprises auprès des autorités gouvernementales concernées, dont vous pouvez imaginer la suite.

Après quoi nous avons sollicité et participé à des réunions avec des professionnels avec autant de résultats. Ceci alors qu’il convient de rappeler que M. Breton, maire de Lambton a proposé d’accueillir, d’assister et d’équiper gratuitement tout praticien qui condescendrait à s’installer dans sa municipalité à vocation touristique et dont la population de riverains multiplie par quatre celle du village.

En désespoir de cause, invités par M. Breton, nous l’avons accompagné lors d’une rencontre à Sherbrooke avec M. Hébert – Ministre de la Santé et représentant de l’Estrie. Qui, bien entendu, n’a pas daigné être présent.

Néanmoins nous avons été accueillis par son attachée politique qui était informée des motifs de notre présence et à laquelle nous avons jugé indispensable de décrire la situation de désertification sanitaire des villages en insistant sur l’extrême désarroi et l’exaspération des populations, illustrés par une longue description épistolaire de Mme Roy, pharmacienne du secteur, qui lui a été remise.

Alors que pensez-vous de cette marque de désintérêt du gouvernement pour l’un des points essentiels de la vie qu’est la santé, et de l’effet psychasthénique que peut entraîner cette impression d’abandon institutionnel du respect de l’être humain…?

Gérard Declerck
Latest posts by Gérard Declerck (see all)