Deux malencontreuses erreurs se sont glissées à l’intérieur du texte publié à la Une de notre édition de septembre concernant le chantier portant sur l’eau potable à la Ville de Disraeli.

Il y était fait mention à tort de fluoration de l’eau. La municipalité s’est empressée de nier cette information. Et, nous aurions dû lire Construction de L’Amiante et non Forage Frontenac comme entrepreneur retenu par la ville dans l’exécution du contrat. Notre auteur bénévole a brièvement dérapé… Nos excuses pour tous les désagréments que ces deux «perles» aient pu causer!

La Direction