chronique immobiliereVous venez de prendre possession de votre nouvelle propriété et êtes impatients de faire des travaux d’amélioration à celle-ci. Ne cédez pas à la tentation … à moins d’avoir obtenu un prix d’achat vraiment sous la valeur réelle de la propriété et de ne pas consacrer plus de 5% du prix d’achat en travaux de rénovation.

La plupart des acheteurs aurait avantage à retarder les travaux d’amélioration d’un an ou plus. L’achat d’une maison comprend de nombreuses dépenses la première année, dépenses que l’on a pas toujours budgétées; droit de mutation, taxes, achat de meubles et, petites surprises & réparations. L’adaptation au rythme de paiements d’une maison est parfois difficile et se lancer dans des travaux importants peut mener droit au désastre.

Prenez plutôt le temps de connaître votre nouvelle maison. Quelle pièce aimez-vous le moins, ou le plus? La disposition des pièces est-elle idéale? La cuisine a-t-elle vraiment besoin de nouvelles armoires ou simplement d’un comptoir? Le quartier est-il aussi agréable que vous l’espériez? Ce n’est qu’au fil du temps que vous saurez si vous aimez assez l’endroit et la maison pour y consacrer les sommes et les efforts nécessaires pour l’aménager vraiment à votre goût. Rappelez-vous qu’il est difficile de revendre une propriété sans perdre d’argent si vous devez déménager à l’intérieur de 2 ans et quasi impossible si vous y avez apporté des rénovations importantes. C’est une des erreurs les plus fréquentes. En faisant preuve de patience, et en vous limitant au grand ménage, peinture et réparations urgentes & entretien, vous pourrez mieux planifier les travaux que vous désirez faire et en établir les priorités pour les prochaines années.

Idéalement, ne consacrez pas plus d’argent que ce que représente le pourcentage moyen d’augmentation annuelle des valeurs de propriétés de votre quartier, pour la plupart des gens, cela représentera de 2 à 3% du prix d’achat. De cette façon et selon le type de rénovation, vous devriez toujours être au moins en ligne avec les valeurs marchandes si vous devez revendre.

Votre courtier immobilier peut vous conseiller sur les valeurs d’augmentation selon les quartiers et vous éviter bien des ennuis. Faire affaire avec un professionnel de l’immobilier, c’est gagnant!

Diane Parent, courtier immobilier