Le conseil d’administration de Solidarité rurale du Québec annonce que les neuf employés seront mis à pied et que le bureau sera fermé de façon définitive. Cette décision sera effective le 9 décembre prochain.

Dans la foulée des coupes budgétaires et du démantèlement des outils de développement collectif mis de l’avant par le gouvernement, le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire annonçait que le gouvernement n’avait plus besoin des services de Solidarité rurale du Québec à titre d’instance-conseil en matière de développement rural. Au moment de l’annonce, les représentants de SRQ avaient été informés que 2015 serait une année de transition, et qu’en ce sens, un dernier versement allait être émis pour compléter l’année financière, jusqu’au 31 mars 2015.

Vendredi dernier, l’organisation a reçu une correspondance l’informant que ce dernier versement ne viendrait pas. En conséquence, le conseil d’administration de Solidarité rurale du Québec a dû prendre la difficile décision de mettre à pied les employés de l’organisation.

Assemblée générale extraordinaire
Ce nouveau contexte appelle une réorganisation majeure. En ce sens, une assemblée générale extraordinaire aura lieu le 10 décembre 2014 à Trois-Rivières à la Salle Félix-Leclerc, 1001, Rang Saint-Malo. Solidarité rurale du Québec appelle tous les régionalistes et les ruralistes à se présenter à cette rencontre. Elle invite également toutes les personnes et organisations qui souhaitent soutenir la coalition à en devenir membre, par le biais de son site Internet : http://www.ruralite.qc.ca/fr/SRQ/Membership ou en personne, au moment de l’assemblée. L’assemblée sera par ailleurs ouverte au grand public. Pour connaître les détails, il est possible de consulter le www.ruralite.qc.ca. Les gens qui souhaitent s’exprimer sur cette situation sont invités à le faire au www.touchepasamesregions.ca.

Source: Cynthia Rivard