Michel Fortin. Photo par Ronald Martel

À la demande express du Comité culturel Mégantic, le pianiste méganticois de carrière, Michel Fortin, professeur, compositeur et chef d’orchestre, a accepté de venir livrer un concert de son cru,  le 29 avril  à la Poly Montignac.

Michel Fortin a débuté sa carrière très jeune, a appris le piano avec Sœur Juliana Proulx, avec Marc Durand, parmi les premiers garçons à qui les sœurs ont enseigné à Lac-Mégantic. Il a remplacé, à l’orgue, François-Xavier Paradis, à l’église Sainte-Agnès quand ce dernier n’était pas disponible, a quitté Lac-Mégantic à 16 ans, fréquenté ensuite l’École normale de musique, le Conservatoire et l’Université McGill, à Montréal. « J’ai été chanceux de pouvoir y aller. J’y ai fait des études avec la très réputée Yvonne Hubert, une élève d’Alfred Cortot, lui-même élève de Frédéric Chopin ! », fait étonnant qu’il révèle de ses années d’études.

 Les œuvres de Franz Schubert et de Frédéric Chopin, ces grands compositeurs romantiques, s’animeront sous les doigts magiques de M. Fortin, qui s’exécutera également avec ses propres compositions. Quelques surprises figureront également au menu de la soirée. « Avec des explications entre les pièces, dans un programme très accessible, presque pédagogique, pour faire participer les gens. C’est important d’agir ainsi, pour moi, on fait la musique pour les gens, il faut qu’elle soit comprise », ajoute l’artiste. Michel Fortin a toujours continué à jouer du piano : en soliste avec l’Orchestre symphonique de Montréal, dès l’âge de 20 ans, ou pour accompagner d’autres artistes. Il a beaucoup écrit de musique pour les jeunes pianistes et instrumentistes. Il a participé comme juge à plusieurs festivals et anime encore des classes de maître partout au Canada, de Vancouver jusqu’au Québec !

Rensiegnements : 819 237-4154 ou 819 583-3303

Source : Ronald Martel