Par : Sylvie Veilleux

Le 27 mai dernier, à l’âge de 83 ans, M. Gilles Poulin est décédé à l’hôpital d’Arthabaska. Cet homme d’une générosité extraordinaire et d’une très grande humilité a marqué l’histoire de Stratford. Il a œuvré principalement au sein de la Société historique de Stratford et du Conseil de l’environnement et de la culture. Il a été un artisan important de l’organisation du 125e anniversaire de fondation de Stratford. Il était photographe et artiste-peintre.

André Gamache, ancien maire de Stratford, Sylvie Veilleux et M. Gilles Poulin

Plusieurs touristes contemplent depuis des années et des années une partie de son œuvre au Pavillon de la faune de Stratford. En effet, il est le créateur des 33 dioramas qui constituent les fonds de scène des animaux naturalisés. Un travail titanesque ! Au bureau municipal, on trouve aussi une de ses toiles.

M. Poulin a reçu le prix du lieutenant-gouverneur général en 2015 à la suite de sa mise en candidature par la Municipalité de Stratford. Cet homme dévoué et très simple s’étonnait qu’on le mette en nomination. Pour perpétuer le souvenir de M. Poulin, le conseil municipal a créé le prix Hommage au bénévolat Gilles-Poulin. Depuis 2016, des bénévoles émérites de Stratford reçoivent annuellement ce prix.

M. Poulin a été le premier à recevoir ce prix. Sous la statuette, on peut lire :

Artisan, artiste-peintre, M. Gilles Poulin
a contribué de façon exceptionnelle au développement de la culture à Stratford par l’organisation de concerts, d’ateliers de peinture, d’expositions et par la création d’organismes culturels.

Amant de la nature, M. Gilles Poulin
a peint les 33 dioramas du Pavillon de la faune et a dirigé l’aménagement du marais Maskinongé.

Attaché au territoire qui l’a vu naître, M. Gilles Poulin
a mis en valeur le vécu des anciens à maintes occasions et constitué un patrimoine photographique important.

Merci, M. Poulin, pour tout et bravo ! J’ai été choyée de vous croiser sur ma route.