logo-coul-verticalLa Ville de Disraeli convoque ses citoyens à une importante séance d’information publique qui se tiendra le 4 octobre prochain au Cabaret des Arts sis sur la rue Laurier. Les intéressés auront le choix entre deux séances identiques quant à leur contenu, à savoir dans l’après-midi à 13h30 ou dans la soirée à compter de 19h. Étant donné les sujets sensibles qui seront abordés (eau potable, marina, éclairage des rues, etc), les élus municipaux comptent sur une présence nombreuse de résidents avides de recevoir une information à la source d’autant plus que des experts ainsi que la direction générale de la ville seront présents pour répondre aux éventuelles questions telles les coûts, le financement et l’impact sur la taxation.

disraeli_travaux
Photo par Serge Gélinas

Eau potable
L’important chantier consistant en la mise à niveau des équipements de traitement de l’eau potable a débuté depuis quelques semaines. Ces travaux qui s’avèrent l’aboutissement de nombreuses démarches effectuées depuis quelque 15 ans ont pour objectif  d’installer un nouveau procédé de filtration et de fluoration de l’eau qui devrait régler une fois pour toute la problématique de l’eau potable. C’est l’entreprise Forage Frontenac qui s’est vue confier la réalisation des travaux qui devraient vraisemblablement être complétés en mai 2017 selon les prévisions. Le coût total s’élève à 5,8M incluant les honoraires professionnels. La municipalité recevra une subvention de l’ordre de 65%.

Il faut également préciser que des interventions dans quelques rues afin de remplacer ou de modifier certaines parties des infrastructures sont parties prenantes de ce grand projet.

Par ailleurs, la Ville a fait parvenir à ses citoyens, par voie postale, un avis d’ébullition qui prendra fin le 28 septembre. Il va de soi que cet inconvénient découle des travaux précédemment évoqués.

pelles-mecaniques-marina
Photo par Yves Lirette

Marina
La marina n’est pas en reste puisque la firme Olisa inc. dont la proposition fut privilégiée a également amorcé la mise à niveau projetée de la bâtisse (terrasse, restaurant, etc). Là également, on profite de la situation pour le renouvellement des infrastructures, ce qui forcera la fermeture temporaire de la rue Guertin. Les coûts de ce second chantier sont évalués à 2,5M dont 70% seront couverts par une subvention du programme Développement Économique Canada. Quant au 30% restant, la municipalité se dit convaincue de son paiement à même les profits générés par les opérations de la marina.

Considérant ces deux projets majeurs, il faut en déduire que le festival des cônes de couleur orange s’invitera sans doute sur le territoire municipal…

Éclairage des rues
Les élus municipaux planchent présentement sur un projet d’éclairage des rues de type LED en remplacement de son actuel système qui a de l’âge et ses inconvénients. Selon la mairie, l’hypothèse actuellement vérifiée ferait en sorte que les frais d’installation et de fonctionnement du nouveau système avec contrôle informatique centralisé seraient rapidement défrayés par les économies d’énergie.

Tracel
Ça y est! Suite à un appel d’offres, c’est l’entreprise locale Gagnon & Frères qui procédera au démantèlement du pont de fer communément appelé «tracel». Voilà un autre dossier qui s’est étiré sur de nombreuses années à la suite de ce que certains qualifieraient de tracasseries bureaucratiques ou environnementales. Si tout va comme prévu au moment d’écrire ces lignes, cet équipement aura disparu de nos yeux dès le 1er octobre à la grande satisfaction de l’ARLA, des riverains et des plaisanciers.

Il en coûtera 70 000$ pour supprimer cet obstacle; 75% de la facture relèvera de la Paroisse de Disraeli tandis que le reste sera assumé par la Ville. Bel exemple de partenariat entre voisins!

Par ailleurs, et c’est dans la logique des choses, les visionnaires le souhaitant depuis les tout débuts de la démarche qui connaît aujourd’hui sa conclusion, la mairie de la Ville fait état d’une possible étude de faisabilité relativement à la réalisation d’une piste cyclable sur la voie ferrée désaffectée depuis Sherbrooke jusqu’à Saint-Joseph-de-Coleraine. Toutefois, ce genre de projet implique toutes les municipalités présentes sur le parcours ainsi que deux MRC. Tout un montage financier…