Inauguration_Montauban
Coupe officielle du ruban par les dignitaires, de gauche à droite : Steven Laprise, maire de St-Jacques-le-Majeur, Jean-Philip Gagné, attaché politique du député de Lotbinière-Frontenac, Lion Yves Léveillé, directeur international, Lion Yves Proulx, président de la Fondation Domaine Montauban et maître d’œuvre du projet, Lion Jean-Paul Poulin, gouverneur du district, Lion Jean-Denis Toupin de la Fondation du Domaine Montauban et Jacques Lessard, président du comité de diversification du Secteur sud

Après plusieurs démarches entreprises auprès de l’Association des Clubs Lions du disctrict U-4, de l’association internationale des Clubs Lions et de la Société de développement économique du secteur sud, des dons et des subventions ont été accordés au Domaine Montauban pour un montant totalisant près de 212,000.00$ afin de pouvoir recouvrir les murs extérieurs du pavillon central et surtout, de convertir en lieu d’accueil un bâtiment existant afin de pouvoir rentabiliser ce site et par le fait même, augmenter la qualité d’hébergement touristique qui est déficitaire dans notre région.

Ainsi, mardi le 22 septembre dernier, avait lieu l’inauguration officielle du troisième pavillon au Domaine Montauban. Cette construction de deux étages augmente la capacité d’hébergement du site à tout près de 40 places.

À l’étage de ce nouveau pavillon, sept chambrettes sont aménagées. Chacune peut loger quatre personnes, pour un total de 25 personnes en hébergement additionnel.

Au rez-de-chaussée, il y a une salle à manger avec une cuisinette ainsi que des toilettes et des douches.

Plusieurs invités de marques étaient présent tels que le gouverneur du District 4 du Club Lion, M. Jean-Paul Poulin, M. Jean-Philippe Gagné, représentant de M. Laurent Lessard, député provincial de la région, Steven Laprise, maire de Saint-Jacques-le-Majeur ainsi que plusieurs conseillers de la municipalité, M. Jacques Lessard, maire de Disraeli ville et président du Comité de diversification du Secteur Sud.

Suite à la traditionnelle coupe du ruban, des épis de maïs, hot-dogs, et breuvages étaient offerts à tous afin de clore cet évènement qui donnera un coup d’envoi important à la prospérité et à la rentabilité du Domaine Montauban.

À l’origine en 1997, le Club Lions de Disraeli s’est vu donné en héritage un domaine situé à Saint-Jacques-le-Majeur, conditionnellement à en faire un centre de plein air pour les jeunes vivant des difficultés liées à un handicap, à une maladie ou à des conditions socioéconomiques défavorables. La Fondation Domaine Montauban avait alors été mise sur pied en ayant pour mission de trouver du financement. Une première phase de travaux avait permis à l’époque d’ouvrir un centre de ce type. La Fondation avait toutefois la volonté d’élargir sa clientèle, mais se voyait limitée par les vocations initiales des bâtiments du domaine. Elle a constaté que pour être en mesure d’étendre ses activités, elle n’avait d’autre choix que de rénover le pavillon no 3, ayant autrefois servi d’écurie puis de grange. Pour arriver à ses fins, la Fondation a dû cogner à de nombreuses portes puisque des travaux majeurs s’avéraient nécessaires, dont.

L’organisme étant situé à St-Jacques-le-Majeur, il s’inscrivait dans la démarche de revitalisation du Secteur sud de la MRC des Appalaches. Il a ainsi pu avoir accès au Fonds d’aide aux municipalités mono-industrielles du ministère de l’Économie, de l’Innovation et de l’Exportation. Le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du Territoire., la Lion Club International Foundation, le District U-4, qui englobe les Clubs Lions d’une bonne partie du sud du Québec, ont aussi apporté leur contribution. Rappelons que les Clubs Lions ont comme mission principale de répondre aux besoins des communautés locales, et ce, à travers le monde.

Source :  Geneviève Clavet Roy