Le député de Mégantic–L’Érable et ministre du cabinet fantôme pour l’Infrastructure et les Collectivités, Luc Berthold, a récemment tenu une importante consultation publique en lien avec l’accès à Internet en milieu rural.

L’information a été recueillie auprès des intervenants économiques régionaux, des représentants des Municipalités régionales de comté (MRC) de L’Érable, du Granit et des Appalaches, des préfets ainsi que d’élus provenant des 50 municipalités de la circonscription de Mégantic–L’Érable.

« Les intervenants consultés travaillent depuis longtemps sur l’enjeu de l’accessibilité à Internet. Ils ont développé une expertise importante dans cet enjeu au fil du temps. Obtenir leur son de cloche concernant différentes propositions mises sur la table par notre formation politique était essentiel. Je les remercie sincèrement d’avoir pris part à cet exercice […] », a souligné M. Berthold. Le problème de connectivité Internet en milieu rural existe depuis longtemps, mais l’enjeu a été intensifié par la pandémie de la COVID-19. « Avec le télétravail, les cours à distance et les rencontres virtuelles, il est encore plus urgent de mettre en œuvre un plan efficace, adapté à la réalité sur le terrain et qui pourrait être déployé rapidement. Cette consultation a mis en exergue l’injustice qui règne entre les villes et les régions rurales. Pourtant, en 2015, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a désigné Internet à large bande comme un service essentiel. Il est grand temps que le fédéral offre son soutien à nos communautés afin que nos entreprises et l’ensemble de la population aient accès à la haute vitesse à un prix abordable », a conclu le député de Mégantic–L’Érable.

Source : Hélène Pomerleau